L’organisme humain est le siège d’un ensemble de réactions en réponse à des facteurs d’origines diverses. Les informations, les activités, les observations et autres sont des réalités de la vie quotidienne susceptibles de provoquer (si elles ne sont pas bien gérées) des troubles émotionnels ou physiologiques. C’est le cas du stress, de l’angoisse, de l’anxiété. En effet, leurs répercussions influencent la stabilité morale et physique qui est en relation avec l’esprit. Afin de rétablir l’équilibre entre le corps et l’esprit, il est crucial de soigner ces deux entités.

La thérapie psycho-corporelle offre l’opportunité de travailler sur le corps, mais aussi sur l’esprit. Le but est de restaurer l’harmonie entre les deux. Elle apporte également une solution préventive ou thérapeutique spécifique à tous les dysfonctionnements relevant du domaine de trouble émotionnel qui génère de la tension musculaire. Elle a recours pour ce faire, à des méthodes naturelles impressionnantes par leur efficacité. Que peut-on retenir par rapport à ces approches ?  

Thérapie psycho-corporelle : Importance et principe

Quel est le principe de la thérapie psycho-corporelle
Quel est le principe de la thérapie psycho-corporelle

La thérapie psycho-corporelle est l’ensemble des soins axés sur le mental et le physique. Elle se pratique à travers l’application des pressions modérées sur les parties musculaires et articulaires du corps humain. Cette discipline vise essentiellement à installer ou restaurer et à entretenir le bien-être de l’homme au quotidien. C’est aussi une solution pour les situations de stress, d’anxiété, d’angoisse, de dépression ou des troubles psychosomatiques. Au nombre de ces derniers, on peut citer les acouphènes et les douleurs musculaires ou la fibromyalgie.

La thérapie psycho-corporelle constitue l’un des puissants instruments de gestion des événements complexes, délicats et éprouvants de la vie. Elle améliore considérablement la qualité du sommeil, permettant ainsi une récupération profonde et optimale au réveil.

La thérapie psycho-corporelle s’appuie sur le concept selon lequel, les émotions refoulées entraînent toujours un durcissement musculaire appelé « cuirasse musculaire ». Cet endurcissement résulte de la libération et de l’accumulation de la tension au niveau desdits muscles. De nombreuses thérapies s’appliquent à définir précisément les zones corporelles d’accumulation des tensions en vue de procéder à leur libération.

Ainsi, la thérapie psycho-corporelle concourt à décharger et à « reformater » l’organisme. Par conséquent, elle permet de supprimer tout ce qui constitue des sources de blocage et améliore l’équilibre corps-esprit. Un équilibre qui est indispensable à la lucidité et à la sérénité. Pour y arriver, une multitude de moyens spécifiques est déployée. Au nombre de ces moyens, on distingue les applications manuelles, l’usage des points d’acupuncture et autres.

En quoi consiste une séance de thérapie psycho-corporelle ?

Notez que la thérapie psycho-corporelle prend en compte une série de facteurs qui justifient les variabilités potentiellement observables. Les séances se déroulent en général hebdomadairement et les applications manuelles se font sur les patients habillés. Exception faite du massage reichien qui s’effectue sur un patient dénudé. Elles se font individuellement et durent environ 40 minutes à 2 heures maximum.

Durant la première séance, vous racontez votre vie face au thérapeute. Ce dernier vous suit attentivement en relevant les signaux qu’émet votre corps. Lesdits signaux lui permettront d’avoir une idée des zones de tension. Il vous explique à son tour, ses observations et vous aide à débloquer ces zones.

La méthode de déblocage est fonction des objectifs à atteindre par la thérapie. On distingue ainsi :

1. La relaxation

Thérapie psycho-corporelle - La relaxation
Thérapie psycho-corporelle – La relaxation

Elle est relative à des techniques parfois abstraites qui visent à détendre rapidement aussi bien physiquement que mentalement. L’objectif de la relaxation est de vous détourner des réalités externes qui sont généralement des sources de stress. Vous pouvez alors retrouver une joie interne qui traduit un bonheur généralisé et bienfaisant. Cela vous aide à vous régénérer. Cette méthode permet de se recharger en énergie positive indispensable pour votre équilibre.

Plusieurs techniques de relaxation se distinguent par leur simplicité et praticité. Dès lors, vous bénéficiez des séances de relaxation gratuites en vous familiarisant avec certains exercices. Il s’agit par exemple de mobiliser sa concentration sur un fait joyeux et marquant de sa journée ou de sa vie. Vous êtes ainsi invité à revivre par la pensée, les merveilleux et intenses moments vécus. Il est aussi possible de pratiquer la respiration profonde (respiration par le ventre) qui, au-delà de la restauration de la stabilité corps-esprit, booste considérablement votre métabolisme. Vous pouvez vous adonner à des activités sportives (vélo, marche, natation, etc.) et autres exercices de votre choix. Les bienfaits de la relaxation sont innombrables.

2. La verbalisation

C’est une technique qui emploie à la fois, la communication verbale centrée sur le ressentiment et les pratiques manuelles corporelles. Elle est plus indiquée pour des patients ayant perdu l’équilibre émotionnel ou souffrant de la dépression.

3. Les gymnastiques

Elles s’appuient sur les sensations individuelles pour réorienter les attitudes, les postures, etc. La finalité est de libérer les énergies négatives du corps en vue de réduire ou de suspendre le déséquilibre psycho-somatique.

4. Le massage psychologique

Le but reste le même avec celui des méthodes précédentes. Il permet, à partir des membranes qui protègent les muscles et autres organes, de mettre en évidence les rapports possibles entre les signes indicateurs d’un mal et le psychisme. Il permet de bien se sentir dans son corps et d’atteindre le bien-être.

Quelles sont les différentes approches de la thérapie psycho-corporelle

La thérapie psycho-corporelle a l’avantage de ne nullement recourir aux médicaments pharmaceutiques. Ces derniers sont généralement le produit des synthèses chimiques avec la liste illimitée d’effets secondaires. Les résidus de ces molécules de synthèse sont difficilement métabolisables par l’organisme.

La thérapie psycho-corporelle vient en solution à ces nombreux risques encourus à la quête de la santé et du bien-être. Elle vise en général, le bien-être de l’homme. Cet objectif est décliné en des volets spécifiques pris en charge par des approches thérapeutiques différentes. Celles-ci abordent les différents paramètres du bien-être avec plus de précision et d’efficacité. Elles traitent parfois les mêmes aspects avec des moyens d’intervention différents. Des formations (thérapie psycho-corporelle formation) sont offertes dans le domaine afin de promouvoir l’accessibilité à des services de qualité.

1. La bioénergie

Cette approche répartit le corps humain en douze zones Ainsi, l’accumulation dans l’une des zones entraîne directement un blocage du mouvement énergétique. Cela a pour conséquence les complications sanitaires. Plusieurs phases consécutives s’enchaînent généralement lors du traitement.

À l’entame de la séance, le patient raconte l’histoire de sa vie au thérapeute. Au fur et à mesure que les séances se déroulent, le thérapeute vous mettra en des positions spécifiques selon la nature de l’histoire que vous lui racontez. Lorsqu’il s’agit d’une histoire de tristesse par exemple, vous adoptez la position couchée ou allongée. S’il s’agit d’une histoire qui suscite la nervosité, la position debout est celle recommandée.

La position que le thérapeute indique au patient est généralement caractéristique de la localisation des tensions. Cette dernière se détermine par votre timbre vocal, attitude, respiration, démarche, posture, etc.

La praticien procède ensuite à une exploration corporelle. Elle permet d’identifier les cuirasses musculaires et se traduit par un massage rapide (2 à 3 minutes) de tout le corps. Le professionnel cherche ensuite à provoquer une réaction involontaire de votre organisme. En position allongée, il stimule par exemple des compartiments de muscles. C’est le cas lorsqu’il introduit son doigt dans votre oreille durant près de 15 minutes environ.

Au nombre des réactions escomptées, on a la sensation de froid ou du chaud, les tremblements, la nausée et autres. En effet, lesdites réactions sont symptomatiques de l’irruption des souvenirs ou des ressentiments stockés. Plusieurs astuces permettent aux thérapeutes de parvenir à leur fin, c’est-à-dire, arriver à faire surgir un très vieux souvenir parfois de l’enfance.

2. La thérapie psycho corporelle biodynamique

Thérapie psycho corporelle biodynamique
Thérapie psycho corporelle biodynamique

Cette approche utilise essentiellement le cycle émotionnel comme un canal thérapeutique à travers le concept de psychopéristaltisme. En effet, elle considère que l’intestin est le siège de la digestion des émotions par le péristaltisme. Toute émotion mal digérée engendrera une tension impossible à évacuée par l’organisme. Ladite tension restera alors stockée dans l’organisme au niveau musculaire.  

Afin d’identifier les zones d’accumulation et de procéder à leur libération, le praticien fera usage du stéthoscope posé sur votre ventre. Il écoute de cette manière les petits bruits de contraction des muscles intestinaux et circonscrit les zones en question. Il applique ensuite une série de massages spécifiques ayant pour finalité la levée des blocages et la libération des émotions.

Les séances ont une fréquence hebdomadaire avec une durée variable entre 45 minutes à 1 heure de temps. Le nombre des séances dépend des besoins exprimés par le patient et l’ampleur du diagnostic effectué par le professionnel. Ainsi, les traitements peuvent varier de quelques semaines à quelques années.

3. Le Focusing

Il emploie la caméra ou l’appareil photographique afin de définir les impressions ou les ressentis à l’issue de la visualisation des images initialement floues qui deviennent plus nettes. Lors de la séance, le praticien relève les moments durant lesquels vous montez en concentration par rapport à l’écran. Il vous amène à décrypter votre ressenti personnel de sorte à rassembler les images associées. L’apparition de l’image nette déclenche un grand soulagement du corps. Les séances suivent une fréquence journalière ou hebdomadaire. Elles peuvent s’étaler sur quelques mois.  

4. Le rebirth

Il s’appuie sur l’hyperventilation pour aider à faire revivre par la pleine conscience les traumatismes de la naissance. Lesquels sont d’ailleurs à l’origine des pensées noires et des énergies négatives selon cette approche. Une dizaine de séances environ sont suffisantes pour la thérapie.

Après la phase d’entretien avec le professionnel, ce dernier vous fera allonger. Remplissez au maximum les poumons par un mouvement profond d’inspiration. Au cours de ce mouvement, vous devez imaginer que l’air pénètre par les pieds et évolue jusqu’à la tête. Ensuite, expirez complètement en percevant le contraire du sens de l’air lors de l’inspiration. Entre l’inspiration et l’expiration, il n’y a pas de pause à observer.

Après un instant, des picotements au niveau de certaines zones corporelles se font ressentir. Il s’agit notamment du visage et des mains. Cette réaction appelée « tétanisation musculaire » donne une sensation élevée d’inconfort.

D’autres réactions de l’organisme peuvent également se manifester, à savoir : les crampes, les fourmillements et autres. Provoquée de façon imaginaire, la respiration par ces zones crée la libération des tensions accumulées et favorise le déblocage. L’exercice de la respiration imaginaire se déroule sous les directives du praticien.

5. La leibthérapie

Elle s’inspire de la méditation zen et s’appuie sur le toucher, la respiration et le hara. Ce dernier est un foyer énergétique selon la tradition japonaise, dont l’emplacement se situe dans le ventre. En outre, « Leib » signifie en Allemand le corps vivant. L’objectif qui sous-tend cette approche est d’atteindre la paix intérieure en passant par la bonne santé fondamentale de tous les êtres vivants.  

Selon la coutume japonaise, le hara est le symbole de l’énergie vitale et du centre de gravité en rapport avec le cordon ombilical.

Une relaxation est indispensable au début de la séance. Le professionnel applique ensuite un massage-pétrissage d’intensités variables lors des mouvements respiratoires profonds. Ce massage vise à agir sur le tissu conjonctif et à provoquer le déblocage. La libération de la respiration vous permet de rentrer en contact avec votre hara. La narration du ressenti lors de la séance marque la fin de cette dernière. Pour une durée d’une heure par séance, il est préférable de faire une séance par semaine pour un total de dix séances.

6. La thérapie psychocorporelle intégrée

Cette approche quant à elle est la synthèse de plusieurs autres. Elle travaille essentiellement sur la respiration. Cette dernière est une pourvoyeuse d’énergie indispensable à la vie. Elle agit ensuite sur le corps et sur les mouvements respiratoires. L’équilibre psychique et corporel en dépend à un point élevé moyennant une intégration posturale. La thérapie peut durer un an maximum à raison d’une heure par semaine.

7. L’ashtanga

C’est une solution de reprise de la sérénité, de remise de fatigue et de la musculation. Elle agit sur la respiration fondamentalement. Les changements de postures se basent sur des mouvements d’inspiration et d’expiration profonds et progressifs. En effet, vous maintenez le ventre plat en vidant et en remplissant alternativement la cage thoracique d’air. Il s’agit d’une véritable thérapie d’oxygénation de l’organisme. En plus, elle mobilise suffisamment de concentration pour libérer les tensions et évacuer le stress. Elle assure la reconnexion au corps et apaise le mental.

En somme, la thérapie psycho-corporelle est une pratique de la médecine non conventionnelle qui présente de multiple atouts. Elle est très efficace et permet de résoudre les problèmes de santé à la source en associant le paramètre moral au traitement. Diverses approches de la thérapie psycho-corporelle concourent à atteindre de manière fiable les enjeux relatifs à la santé humaine.

L’harmonie entre le corps et l’esprit reste et demeure une condition « sine qua non » en ce qui concerne l’accès à la bonne santé, au bien-être et au bonheur interne. Toute reconnaissance se doit à la thérapie psycho-corporelle qui fait de cette harmonie, son essence.

Pour aller plus loin, je vous propose de suivre cette vidéo : Comment mieux gérer sa posture et son états émotionnels avant une réunion ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :