La thérapie quantique s’intéresse à la fois au corps et à l’esprit. Il s’agit d’une médecine alternative qui consiste à soigner avec l’énergie et les vibrations émises par l’être humain. Elle trouve son origine dans les découvertes de la physique quantique, notamment celle des « champs énergétiques ».

La thérapie quantique considère l’individu dans sa globalité. Chaque être humain est ainsi le siège de vibrations générées par des particules de lumière. Cette méthode se propose alors d’agir pour libérer l’homme de ses douleurs ou des blocages psychologiques. La médecine quantique propose ainsi une solution thérapeutique nouvelle. Découvrez dans cet article comment la thérapie quantique mobilise l’énergie au service du bien-être.

Comment fonctionne la thérapie quantique ?

Thérapie quantique - Comment ça marche
Thérapie quantique – Comment ça marche

Au cours d’une séance de thérapie quantique, le praticien tente d’entrer en communication avec le champs informationnel de l’individu. Il joue ainsi le rôle d’un relais permettant au message porteur de la guérison de circuler. Selon cette pratique, tout est information et tout est vibration. L’origine d’une maladie résulte d’une défaillance des échanges d’énergie entre les cellules.

Ainsi, les symptômes sont l’expression d’un déséquilibre dans ces communications. Des déséquilibres que l’être humain peut corriger de part lui-même par la seule force de son énergie. Il n’est pas facile de comprendre le mécanisme mis en œuvre dans les séances. Cependant, la thérapie quantique attire de plus en plus de français. Ces derniers sont curieux de découvrir de nouvelles manières de se soigner.

1. La thérapie quantique manuelle et la fasciathérapie quantique

Elle consiste à détecter avec les mains, les anomalies vibratoires au niveau des cellules et des atomes. Ces anomalies sont responsables de certains symptômes. Le but de la thérapie manuelle est de transmettre une nouvelle information correspondante à la fréquence d’équilibre.

2. Les paquets d’émotions stockés dans les tissus du corps

Pour les patients atteints de déséquilibres neurologiques divers (douleurs neuromusculaires, migraines, troubles de la sensibilité), la dimension psychosomatique est très importante. En effet, la majorité des blocages proviennent des émotions ou des ressentis : colère, peur, frustration, rancœur, culpabilité, etc. Ces émotions s’emmagasinent dans les fascias sous forme psycho-organique.

3. Les fascias qui protège les organes

Les fascias sont des enveloppes subtiles qui constituent une protection (ils entourent et séparent) autour des structures du : corps, muscles, nerfs, organes, os, viscères, etc. Lorsqu’ils perdent leur fluidité et leur souplesse, ils se rétractent et bloquent le mouvement des articulations, des muscles et des organes. Ce qui occasionne alors des douleurs insupportables.

4. La conscience cellulaire

Travailler la conscience cellulaire et la vibration des atomes (redonner l’information vibratoire correcte) permet de redonner vies aux fascias. On constate alors une diminution des symptômes et une amélioration remarquable de l’état général.

Pourquoi faire une thérapie quantique ?

Pourquoi faire une thérapie quantique
Pourquoi faire une thérapie quantique

Les personnes qui se tournent vers la thérapie quantique sont généralement déçues des solutions thérapeutiques de la médecine classique. Elles présentent souvent des pathologies et atteintes très diverses. En effet, les motifs de consultation en thérapie quantique vont de la difficulté à vivre un deuil, ou la perte d’un emploi à un désir de perdre du poids. Il s’agit parfois aussi des douleurs articulaires ou digestives.

1. L’interaction énergie corps-esprit

Le corps et l’esprit sont indissociables et agissent comme des vases communicants. Pour conserver un bonne santé et un bien-être, il est donc indispensable de maintenir un bon équilibre des énergies. En effet, l’énergie corps-esprit impacte nos émotions et nos pensées sur notre corps. Il agit également sur la façon dont notre santé physique influence notre psychisme.

2. Deux univers parallèles interconnectés

Depuis des milliers d’années, on considère l’esprit et le corps comme 2 univers interconnectés. Ce qui signifie que tout ce qui de produit dans l’univers mental influence l’univers physique (et vice versa). Ainsi, dès lors qu’une pensée survient, elle suit son chemin en transmettant un message vibratoire. Ce message est perçu par tout le corps à la même fréquence (y compris les constituants du corps humain).

Les pensées définissent qui nous sommes

Le corps est une représentation matérielle de ce que l’on pense. Le professeur Candace Pert a mis à l’évidence l’existence des neuropeptides dites « molécules de l’esprit ». Ces neuropeptides sont émises par le corps à chaque émotion, pensée ou souvenir. Et pour chacun de ces messages correspond un récepteur dans nos organes, nos tissus (particulièrement les muscles) et notre système immunitaire. Ces récepteurs sont donc au courant de tout ce que nous pensons ou ressentons. C’est ce qui explique que les personnes optimistes sont en meilleure forme que les pessimistes.

Le rôle des organes dans la manifestation des symptômes

Les organes s’apparentent à des machines chargées d’accomplir leur mission. De fait, le système digestif ne se contente pas de digérer les aliments, mais également la nourriture émotionnelle, les événements, les expériences vécues, etc. En effet, la plupart des problèmes de digestion sont causés par des chocs émotionnels non digérés.

D’après la médecine traditionnelle chinoise, les organes ont également une fonction psycho-énergétique. Ils sont en effet liés à des méridiens, à des émotions, à des fonctions psychiques et à des comportements. Toujours selon cette médecine, 80 % des maladies sont dues à des émotions mal gérées ou à des pensées inappropriées.

Tout changement détecté au niveau de nos cellules (qu’il soit d’origine psychique ou physique) est transmis au reste de l’organisme. Ce dernier se chargera ensuite d’adapter l’information transmise. De cette façon, Chaque partie de notre corps sait ce qui se passe et comment va le reste du corps. L’information est acheminée vers les cellules par les systèmes nerveux et endocrinien et par le système énergétique des méridiens d’acupuncture.

Cependant, il existe une autre voie : la voie quantique ou ondulatoire des biophotons. Il s’agit en fait d’infimes particules de lumière (donc des ondes) émises par les cellules pour communiquer entre elles à la vitesse de la lumière.

3. Comment se déroule une séance de thérapie quantique

Durant la première séance, le praticien en médecine quantique interroge le patient sur l’histoire de sa vie : les événements marquants de sa vie, mais aussi son historique médical (opérations, maladies, traitements, etc.). Son but étant d’accompagner le patient afin qu’il mobilise son énergie vers l’auto-guérison. Le thérapeute entre dans un état vibratoire afin de pénétrer le champ d’énergie du patient. Le soin se pratique assis ou couché et le praticien peut ou non entrer directement en contact physique avec l’individu.

Le thérapeute peut également s’appuyer sur différents appareils de biofeedback quantiques. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer entre autres : la machine d’Imagerie Electro-photonique SCIO, le système LIFE mais aussi le Korotkov et le Mora. Le patient sera alors relié à la machine (par des bandes attachées aux chevilles et aux poignets), elle même reliée à un ordinateur. Ce dernier permettra de détecter un éventuel problème énergétique. Le thérapeute s’en servira également pour envoyer une onde de correction pour restaurer l’équilibre.

Pratiquées régulièrement, ces séances permettraient d’éliminer partiellement les éléments toxiques présent dans l’organisme et d’en réguler la circulation d’énergie. Les effets sont appréciables à partir de la troisième séance de la thérapie quantique.

4. Une pratique encore marginale en quête de caution scientifique

Bien que la physique quantique soit une réalité scientifique, les médecines alternatives qui en découlent ne parviennent pas encore à convaincre. Du moins, elles ne peuvent se substituer à une consultation en bonne et due forme auprès d’un médecin spécialiste. En plus, aucun traitement ne doit être interrompu sans un avis médical.

Cependant, il est important de souligner que le logiciel de cette machine est une conception humaine. Ce qui signifie que les résultats peuvent varier d’un appareil à un autre. Tout dépend du paramétrage et de la machine utilisée. L’autre axe du problème concerne le manque de formation des personnes proposant des soins de thérapie quantique. Précisément lorsque le traitement proposé se base uniquement à l’utilisation d’une machine de biofeedback. Un appareil qui permet à la fois de diagnostiquer et de traiter le trouble.

Tout en admettant l’approche vibratoire de l’organisme, le faible nombre d’études scientifiques fiables incite à la prudence.

Thérapie quantique : Shiatsu traditionnel et shiatsu quantique

Thérapie quantique - Shiatsu traditionnel vs shiatsu quantique
Thérapie quantique – Shiatsu traditionnel vs shiatsu quantique

La thérapie quantique s’appuie sur les photons afin de communiquer à l’organisme l’information de bon fonctionnement, de rééquilibre et donc de santé. Parmi les différentes méthodes, on compte : l’homéopathie, les huiles essentielles, les fleurs de Bach, et le shiatsu quantique.

1. Le shiatsu traditionnel

Il s’agit d’un soin énergétique japonais, originaire de la médecine traditionnelle chinoise. Sa pratique se fait par des pressions des doigts et des paumes de mains le long de méridiens d’acupuncture. Son but est de rééquilibrer les énergies du corps afin : d’éveiller ou de stimuler ses capacités naturelles de défense et ses mécanismes d’auto-réparation. Il agit donc aux niveaux physique, psychique et émotionnel.

2. Le shiatsu quantique

Au shiatsu traditionnel est rajouté une dimension ondulatoire informationnelle. Le message transmis par l’énergie vitale se communique par la pression des points et sous forme d’intention précise : La pensée agit comme une onde électromagnétique (de façon vibratoire) sur notre corps. Chaque méridien et chaque point d’acupuncture à plusieurs points de fonctionnement (physique, psycho-émotionnel ou comportemental) par lesquels l’information (transmises par énergie) est véhiculée.

A l’aide des bio-tests utilisés aussi bien en kinésiologie qu’en radiesthésie, les zones déréglées à l’origine des symptômes sont détectés. Ils sont ensuite reprogrammés par une information spécifique. Le but étant de retrouver leur fréquence d’équilibre et de favoriser la dissipation des symptômes.

3. Les vertus du shiatsu quantique

Le shiatsu quantique présente de nombreux avantages à savoir :

  • Le sentiment de bien-être corporel et mental : Il déclenche les capacités naturelles d’auto-régulation et d’auto-guérison. Ce qui permet de dissiper les tensions musculaires et nerveuses, d’apaiser les douleurs, de réguler les fonctions physiologiques et de diminuer les émotions et les comportements inadaptés.
  • L’ancrage dans le moment présent : Il reconnecte vos cycles internes avec ceux de la nature et de l’univers. Ce qui développe alors la faculté de vivre dans l’instant présent. Vous pouvez vous détacher de votre passé immuable et de votre futur aléatoire.
  • Le retour à l’unité : En vous reconnectant à votre conscience supérieure, il vous permet de retrouver votre unicité et votre appartenance au tout. Ce qui améliore vos relations intra-personnelles et inter-personnelles.
  • Le reformatage : Par une reprogrammation des atomes et des cellules, il agit sur les conséquences physiques et psychiques de divers traumatismes (chocs émotionnels ayant modifié les paramètres énergétiques depuis la conception et les schémas mentaux négatifs, transmis par l’ADN « informationnel »).
  • Le retour à la vie: En augmentant votre taux vibratoire, il favorise votre développement spirituel. Vous retrouver ainsi la voie pour vous diriger intuitivement et avec discernement, sur votre chemin de Vie.

Thérapie quantique : La technique de la relaxation bio-dynamique

Descendez votre attention jusque dans les épaules. Puis mobilisez-les en rotation avant arrière, sans bouger les coudes et tout en prenant conscience qu’une chaleur circule le long de votre colonne vertébrale, percevez les mêmes sensations dans votre dos… Ensuite, les épaules basses et les bras complètement relâchés.

Inspirez en montant uniquement les épaules, bloquez votre respiration et en expirant relâchez le poids de vos épaules et clavicules. Faites l’exercice deux à trois fois.

La réalisation de cet exercice apporte une prise de conscience directe des tensions accumulées dans les trapèzes et développe une meilleure conscience du dos.

1. Les effets sur le plan corporel

Les épaules sont, tout comme la nuque, le siège de l’accumulation de tensions émotionnelles. Ces tensions sont évocatrices de la difficulté à l’action. La raideur des épaules indique souvent des troubles divers : du foie (douleur à droite), de l’estomac (douleur à gauche) ou encore des intestins.

Le corps qui est fort dans le bas, pour supporter le tout, l’ensemble, tels le socle, la base de la pyramide, se veut souple et flexible dans le haut : épaules et cou.

Cet exercice développe automatiquement un relâchement interne, dans les trapèzes, les muscles du dos, ainsi que dans la ceinture scaphoïde-claviculaire. Ce relâchement total des épaules dans la phase d’expiration, après expansion vers le haut et dans l’inspiration, lorsqu’il est réalisé trois fois de suite, provoque une sensation de détente et de bien-être.

2. Les bénéfices sur le plan social

Les épaules sont l’espace de notre charge, de notre «responsabilité», laquelle peut être vécue, soit comme un fardeau (pesant, accablant), une contrainte de plus, soit, comme un choix pleinement assumé, avec joie, et pourquoi pas, avec plaisir.

Tout bien considéré, cet exercice peut être un excellent exutoire pour toutes celles et ceux qui exercent d’importantes responsabilités professionnelles, cadres, dirigeants et concerne aussi bien, tous les métiers dont les conditions de travail entraînent une accumulation de stress négatif.

Cet exercice qui peut être réalisé plusieurs fois par jour est particulièrement recommandé pour toute personne, passé l’âge de quarante ans.

Pour aller plus loin, je vous propose de suivre cette vidéo : Témoignage de Jacques Bauer.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :