L’homme exerce plusieurs activités qui sont susceptibles de générer des chocs émotionnels quotidiennement. Au nombre de ces chocs, on peut mentionner : les frustrations, les situations d’injustice ou d’échec, les abus, les pressions diverses, etc. Ces situations peuvent se produire sur le lieu de travail, sur le plan familial ou en société de façon générale. Les chocs multifactoriels subits par l’homme ont des répercussions sur son moral et son physique.

En outre, l’ampleur de ces conséquences peut varier d’un individu à un autre en raison de l’état de santé de la victime, de sa prédisposition, de l’intensité du choc et autres. Une mauvaise gestion des chocs émotionnel peut engendrer des troubles profonds de l’équilibre métabolique. Découvrez dans cet article comment gérer un choc émotionnel pour maintenir la sérénité.

Choc émotionnel : Qu’est-ce que c’est ?

Choc émotionnel - C'est quoi
Choc émotionnel – C’est quoi

L’émotion est une forme d’expression (joie, tristesse, colère, peur, surprise et autres) de l’organisme humain face à certaines réalités externes ou internes. Le choc émotionnel ou psychologique quant à lui, est un état qui provient d’un facteur traumatisant. Il se manifeste généralement suite à un événement négatif et est reconnaissable par son caractère soudain, imprévisible et inattendu.

Dès lors que l’événement se produit, l’individu présente une réaction (état de choc) qui varie selon la personne qui le vit. Le choc émotionnel est donc l’état émotionnel dans lequel, l’individu se retrouve suite à un événement terrible tel qu’un vol, un décès, un problème sentimental (choc émotionnel amoureux) ou familial, un licenciement, un accident, une agression, etc.

Cet état qualifié de traumatisme psychique se vit différemment par les hommes. En effet, il dépend fortement de comment la personne perçoit l’événement. Il n’est pas directement lié à l’événement, quand bien même, ce dernier en est le générateur. La perception, l’acceptation et la compréhension de l’événement est lié à l’expérience de chaque être, sa personnalité, son histoire, ses prédispositions naturelles, sa faculté mentale et intellectuelle, etc.

Un choc émotionnel peut entraîner des conséquences très importantes sur le long terme. Il peut entraîner une dépression à la longue si vous n’arrivez pas à mieux le gérer.

L’individu qui subit le choc peut être une personne victime ou témoin des faits. Ces derniers n’ont d’effets traumatisants que s’ils sont exceptionnels, extraordinaires, inattendus, incontrôlables et non habituels. Le traumatisme peut se manifester par un comportement disproportionné à l’événement survenu. Ce comportement ou réaction de l’individu peut paraître incompréhensible. C’est par exemple le cas lorsqu’une personne en état de choc se met à rire intensément face une situation de détresse.

Comment reconnaitre un état de choc ?

Un choc émotionnel chez une personne peut durer des minutes, des heures, des jours ou des semaines. Tout dépend des aptitudes de l’organisme, du mental et des astuces employées par l’individu afin de limiter les dégâts. En effet, l’organisme réagit immédiatement en secrétant une quantité importante de cortisol (hormone générée par le stress).

La quantité d’hormone secrétée peut entraîner diverses réactions telles que la paralysie passagère qui est une immobilité momentanée. En outre, on peut observer l’accélération du rythme cardiaque et de la respiration, la sécheresse de la gorge ou parfois une fuite ou toute réaction non concordante à la situation. Toutes ces réactions s’observent car l’individu se sent désemparé et désorienté.

Les symptômes émotionnels

L’organisme protège l’individu de la violence extérieure par ses différentes secrétions. Il lutte ainsi, pour que la personne ne soit pas affectée outre mesure. Ces réactions peuvent s’avérer insuffisantes. Les symptômes présentés par la victime de la situation traumatisante peuvent perdurer et se manifester de plusieurs manières à savoir :

  • L’anxiété, l’angoisse, la peur, la tristesse, le désespoir, l’insécurité ;
  • Les pleurs afin de se soulager, la fatigue ;
  • La colère, l’irritabilité la frustration, les troubles cognitifs (choc émotionnel perte de mémoire) ;
  • La perte d’intérêt pour la vie et pour ses activités ;
  • Les cauchemars, les images persistantes de la situation ;
  • Le sentiment de culpabilité excessive, de rejet, la présence d’idées morbides, etc.

Les symptômes physiques

Au-delà des symptômes émotionnels, on note également les symptômes physiques. Suite au choc émotionnel, vous pouvez remarquer de façon physique chez les victimes :

  • Les mains moites, la gorge serrée, la nausée, la bouche sèche, la constipation, l’augmentation ou la diminution de l’appétit, le vertige (choc émotionnel vertiges) ;
  • La diarrhée, la mauvaise haleine, le vomissement, la forte transpiration, les membres agités, le bégaiement, l’insomnie, l’isolement ;
  • Les douleurs articulaires, dorsales et musculaires (choc émotionnel et douleur physique) ;
  • La palpitation, le tremblement involontaire des paupières, les apparitions des boutons sur le corps et autres.

Tout comme les symptômes, l’évolution de l’état de choc (étapes choc émotionnel) varie d’une victime à l’autre. Son ampleur peut engendrer de lourdes conséquences telles que le stress, la dépression et autres. C’est pourquoi, il faut prendre des mesures adaptées afin de mieux gérer le choc émotionnel.

Les conséquences physiologiques d’un choc émotionnel

En situation de choc émotionnel persistant, certains mécanismes de régulation sont mis à contribution pour restaurer le fonctionnement normal de l’organisme. La vitesse réactionnelle des phénomènes biologiques et chimiques s’accélère proportionnellement à la demande en énergie. Une adaptation du fonctionnement de certains organes ou appareils s’observe. Il s’agit notamment de l’appareil respiratoire et de celui circulatoire.

Le rythme respiratoire et les battements cardiaques augmentent considérablement, ce qui entraîne une circulation sanguine plus intense à travers les vaisseaux conducteurs. Le processus de la digestion est ralenti au profit de l’optimisation du fonctionnement des organes vitaux. Cette alerte générale du métabolisme favorise la sérénité et la clarté des idées. La demande en énergie d’origine nutritionnelle est d’autant plus accrue que le choc est immense. Une fatigue susceptible de provoquer l’usure des fonctions métaboliques peut résulter de l’étalement des manifestations du choc émotionnel dans le temps.

Choc émotionnel : cause fréquente de dépression et de stress

Choc émotionnel - Quelles sont les causes
Choc émotionnel – Quelles sont les causes

Un choc émotionnel intense est générateur de dépression. La conséquence de cet état ou la facilité avec laquelle il peut s’emparer de vous dépend de plusieurs facteurs. Ces derniers sont souvent ancrés dans la personnalité de la victime ou dans son enfance. Cela dépend du type d’éducation donné par les parents et de leur affection à l’égard de leurs enfants. Le cadre familial est important pour la sortie de crise. Dans un cas de prédisposition, les conséquences seront bien plus importantes. En effet, la victime se trouve alors exposée à la dépression à chaque facteur déclencheur.

Lorsque la victime bénéficie de la bienveillance et de l’attention de ses proches, elle se remet plus rapidement de l’état de choc émotionnel. En revanche, un climat familial ou social hostile accentue le problème et le fait perdurer. Il peut être la cause d’un état de stress permanent qui conduit à la dépression.

En effet, le stress passager se gère très facilement et n’entraine pas de conséquences graves sur l’être humain. Les séquelles durables sont généralement occasionnées par un stress prolongé.

Comment gérer un état de choc émotionnel ?

Comment gérer un état de choc émotionnel
Comment gérer un état de choc émotionnel

Il est possible de se remettre d’un état de choc émotionnel. Il suffit de maîtriser quelques astuces qui peuvent soulager ou aider à limiter l’ampleur des conséquences sur votre bien-être physique et mental.

Confiez-vous à une personne de confiance

Par ignorance des techniques de gestion de choc, nombreux sont ceux qui aggravent leur situation par des comportements maladroits. Lorsque vous êtes en état de choc, il est conseillé de ne pas s’isoler et de se faire aider ou assister. Vous pouvez vous soulager en vous confiant à une personne de confiance. Cela permet de se libérer de ses émotions et du traumatisme. C’est un remède qui soulage et qui vous redonne la confiance en soi car vous vous sentez compris et accompagné. L’essentiel est de savoir faire un bon choix de confident.

La personne à qui vous vous confiez fera preuve de compassion et d’empathie à votre égard. Cela est très important car elle vous remonte le moral et vous redonne le sourire. Apprenez à exprimer et à partager votre colère ou votre tristesse. Le simple fait d’en parler vous soulage et vous apaise intérieurement. Cela vous évite d’être en proie à la dépression et à l’anxiété. Cet échange vous permettra également de recueillir le point de vue de cette personne et de lâcher prise si c’est possible.

Pratiquez l’autosuggestion

Il est judicieux de faire un travail psychologique personnel. En effet, vous devez travailler votre mental sur une longue période pour vous remettre d’un état de choc. Il s’agit de l’autosuggestion dont la pratique vous permet de retrouver une certaine paix interne. Cela consiste à vous suggérer des solutions et des propos apaisants. Exactement ceux que vous donnerez à un ami.

L’autosuggestion vous donne l’opportunité de dialoguer avec vous-même afin de trouver une quiétude interne et externe. C’est une technique qui consiste à vous réconforter et à ne pas vivre permanemment dans cet état de choc. Cela permet de limiter les conséquences et de s’en remettre.

Soyez Zen

La zen attitude vise une illumination interne par des méthodes de la méditation ou de la relaxation. Elle permet de se détacher des faits du monde extérieur afin de rechercher un équilibre spirituel favorable à l’harmonie entre l’esprit et le corps. Elle consiste à se focaliser sur le présent en vue de se libérer du passé et du futur.

Être zen, c’est pouvoir se ressourcer de l’intérieur afin de dominer ou de maîtriser la peur, la colère, la tristesse… qui jalonnent la vie de tous les jours. C’est réussir en toute circonstance à conserver sa sérénité et sa lucidité.

Détendez-vous

Il est nécessaire de vous détendre afin de vous refaire de l’énergie. Cette dernière est bienfaisante à l’organisme et vous redonne du sourire et la joie de vivre. Prenez donc le temps de vous coucher et de dormir pendant 8 heures de temps. Ceci est recommandé par les médecins spécialistes pour éliminer le stress de l’organisme.

N’hésitez pas à faire de petites siestes car elles ne feront qu’augmenter votre bonne humeur. Évitez d’être pensif et libérez votre esprit de tout élément susceptible de provoquer les tensions et énergies négatives. Il est nécessaire d’écouter la musique qui vous confère de la douceur et un état apaisé par exemple.

Pratiquez de la relaxation

La relaxation est l’ensemble des méthodes qui vise à détendre l’organisme en l’évacuant de toute la tension accumulée au niveau musculaire. Elle se traduit par un sommeil de qualité, des activités sportives, des promenades, des massages, une respiration profonde et autres. Ces techniques ont l’avantage d’être simples, naturelles, pratiques et surtout très efficaces.

Faites recours aux spécialistes

Le choc émotionnel est ressenti différemment par les individus. Pour cette raison, certaines personnes peuvent être plus affectées que d’autres face à la même situation. Lorsque les effets du choc sont très accentués et que vous avez du mal à vous en sortir seul ou par les méthodes pré-citées, faites recours aux spécialistes. Ces derniers ont la capacité et l’aptitude de vous accompagner et de vous aider à sortir de la situation de crise. Vous pouvez ainsi faire recourt à un professionnel de santé, aux massothérapeutes, psychologues, sophrologues ou autres.

Choc émotionnel : Quelques stratégies pour aider l’organisme à sortir de crise

Les effets du choc émotionnel ont des conséquences indéniables sur la santé et le bien-être de l’homme. Ce dernier est exposé dès lors, à un engourdissement général de son métabolisme. Il en résulte un déséquilibre glandulaire, la sécrétion de certaines toxines qui s’accumulent dans le sang, l’affaiblissement du système immunitaire à l’origine de la vulnérabilité face aux infections et autres pathologies. Cet état de chose se complique d’avantage avec la qualité de vie d’aujourd’hui. Nombreux sont ceux qui n’attachent plus d’importance à leur alimentation et aux moments de distraction pour se détendre.

Il est cependant nécessaire d’accorder un peu d’attention à certains paramètres de notre quotidien en vue de restaurer l’organisme à l’issue de ces épreuves contraignantes. Les dommages ne peuvent se réparer qu’à moyen et long terme par le retour à la stabilité organique. Pour ce faire, certains éléments méritent une attention particulière.

Un repos (physique et mental) est crucial pour la récupération. Les activités sportives à l’instar de la marche, la nage, le vélo et autres augmentent le rythme respiratoire et les mouvements cardiaques. Cela contribue à améliorer considérablement le niveau d’oxygénation cellulaire d’une part et l’apport des nutriments aux cellules d’autre part. Le fonctionnement de tout l’organisme est ainsi boosté pour une récupération accélérée. L’alimentation est également un volet clé en ce qui concerne le processus de régénération de l’organisme après un choc émotionnel. Une alimentation saine et équilibrée est la meilleure option.

L’homme, à travers son quotidien, s’expose à des flux de stress passagers qu’il essaie de gérer à sa manière. Le choc émotionnel, quant à lui nécessite plus de rigueur en ce qui concerne sa gestion, vu le degré de bouleversement engendré sur l’organisme.

Pour en savoir davantage, je vous propose de suivre cette vidéo :
Comment mieux gérer sa posture et son états émotionnels avant une réunion ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet article :choc émotionnel, gerer un choc emmotionnel, gérer un choc emotionnel

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :