Il existe de nombreux traitements pouvant être utilisés pour améliorer le bien-être d’une personne. Le massage fait partie de celle-ci, mais il requiert une maîtrise de la discipline. Parmi les techniques de massage les plus pratiquées, vous avez la réflexologie et l’étiopathie. D’où viennent ces techniques ? Comment fonctionnent-elles ? Quels sont ses bienfaits ?

Qu’est-ce que la réflexologie ?

La réflexologie est une pratique thérapeutique qui se présente comme une technique de massage. Elle se caractérise par la manipulation des pieds afin d’appliquer des pressions sur des zones spécifiques.

Historique de la réflexologie

L’origine de la réflexologie est encore largement débattue dans le domaine. Certains attribuent sa création à la médecine traditionnelle chinoise, d’autres pensent qu’elle se base sur le massage des pieds thaï et il y a ceux qui évoquent l’inspiration sud-africaine.

Plus tard, plusieurs travaux ont alors permis de mettre en exergue ses possibilités de soins. Il y a d’abord eu en 1902, le livre sur les points de pression et le massage des nerfs du Dr Afons Cornelius. Puis, il y a eu l’ouvrage de Fitzgerald sur les zones de thérapie et enfin, les travaux de l’infirmière et physiothérapeute américaine Eunice Ingham.

La réflexologie est aujourd’hui considérée comme étant une médecine douce et naturelle, qui favorise la relaxation du patient.

Comprendre le principe de la réflexologie

La réflexologie incite le corps à réaliser une autoguérison ou l’autorégulation afin de soulager des maux. Elle repose sur l’utilisation d’une topographie des zones réflexes qui vont agir sur les tensions. Il existe plusieurs types de réflexologie, mais les plus connus sont la réflexologie plantaire et la réflexologie palmaire.

La réflexologie plantaire

Technique la plus pratiquée, ce type de réflexologie utilise une cartographie très précise du pied. Les massages sont réalisés sur la voûte plantaire, sur la face ventrale et le bord des pieds. Chaque partie du corps et même les organes internes sont reliés à une zone spécifique. Par exemple, des soucis avec votre colonne vertébrale peuvent être traités en massant le bord interne de votre pied, au niveau du gros orteil.

La réflexologie palmaire

Selon le site alternatifs.eu, la réflexologie palmaire est moins connue pourtant elle est également efficace. Les massages sont réalisés sur les différentes parties de la main. Les zones réflexes sont ainsi situées sur les doigts ainsi que sur la paume et les dessus de la main. Cette technique convient surtout aux personnes sensibles, comme les seniors et les femmes enceintes.

Les bienfaits de la réflexologie

La réflexologie offre de nombreux avantages à la personne qui la subit. Parmi les effets positifs les plus connus, il y a la réduction du stress et la lutte contre l’insomnie. Mais il est aussi possible d’avoir recours à cette pratique pour d’autres raisons.

Vous pouvez faire appel à la réflexologie pour atténuer des douleurs dans le dos, dans la nuque ou des tensions aux épaules. Cette méthode sert également à aider au bon fonctionnement de l’organisme. Vous pourrez ainsi soulager des troubles respiratoires ou digestifs, et améliorer la circulation du sang.

La réflexologie n’est pas une médecine à part entière, mais elle s’avère être efficace en soin palliatif. Cela garantira l’amélioration du bien-être d’une personne.

Qu’est-ce que l’Étiopathie ?

L’étiopathie est un développé dans les années 60, qui s’inspire de diverses techniques traditionnelles comme l’ostéopathie. Cette pseudo-médecine utilise des gestes de reboutement qui ont été retravaillés pour être plus précis.

L’origine de l’étiopathie

C’est en 1963 que Christian Trédaniel crée cette médecine complémentaire et le nomme étiopathie. Ce terme déposé vient du grec « aïtia » pour cause et « pathos » qui signifie « ce qui affecte le corps ». Pour faire connaître et développer cette pratique, son fondateur édite « Principes fondamentaux pour une médecine étiopathique ».

La profession ne cesse d’évoluer et accueille chaque année de nouveaux praticiens. En France, des règles déontologiques ont été mises en place pour éviter les dérives. Ceux-ci sont inscrits au Registre national des étiopathes. Le RNE recense également le nombre et les noms des étiopathes afin de le remettre au ministère de la Santé.

Principe de l’étiopathie

L’étiopathie est principalement utilisée pour analyser les pathologies ou les causes des maladies d’une personne. Il n’use d’aucun matériel, mais se base des explications du malade et des symptômes qui se présentent. L’étiopathe se sert ensuite de ses mains pour soulager les maux et permettre au corps de retrouver son équilibre normal.

À la manière d’un « ingénieur-mécanicien », l’étiopathe effectuera une étude approfondie du « mécanisme » du corps humain. Il va identifier des lésions éventuelles afin de les traiter et les supprimer.

Cette méthode s’adresse à tout le monde, sans distinction. Elle peut être appliquée sur un nourrisson, mais aussi chez une femme enceinte ou un senior. Les sportifs peuvent avoir recours à l’étiopathie pour récupérer après une compétition.

Que soigne l’étiopathe ?

Cette pratique peut être une solution pour venir à bout de nombreuses pathologies. Elle couvre un vaste champ d’application allant des affections classiques aux troubles plus graves.

L’étiopathie peut aider à soigner des migraines, des allergies ou des problèmes de sommeil. Mais elle va également traiter une sinusite, l’otite séreuse ou encore les vertiges bénins et les rhinites. Elle peut aussi apporter des soins adaptés aux douleurs dorsales, aux torticolis ainsi qu’aux lombalgies chroniques.

Il n’est pas rare de rencontrer des praticiens en étiopathie qui soigne des entorses, des tendinites et des douleurs articulaires diverses. Les méthodes de manipulation permettront de faire disparaître des phénomènes douloureux qui apparaissent de manière chronique.

Dans cette optique, l’étiopathe peut aider à mieux vivre les troubles liés à la grossesse tels que les nausées et les vomissements. Il est aussi possible de consulter un praticien étiopathe pour des troubles respiratoires, digestifs (ballonnements et reflux), ainsi que des problèmes d’ordre gynécologique.

Déroulement d’une séance chez l’étiopathe

L’étiopathe n’est pas un médecin, mais ses connaissances, acquises durant de longues formations, lui permettent d’être efficace. Il est important que, même si elle est bien régulée, cette discipline n’est pas encore remboursée par la sécurité sociale.

Une consultation d’étiopathie va toujours commencer par un interrogatoire très précis. Celui-ci permettra de déterminer les symptômes que le patient éprouve ou les gênes ressenties. Le praticien pourra ensuite élaborer un diagnostic et procéder aux gestes thérapeutiques adaptés. En cas de gravité de la situation, il peut demander un examen clinique approfondi.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :