En vieillissant, on perd peu à peu l’autonomie que nous avions dans nos plus belles années. On a alors de plus en plus du mal à faire les activités qu’on avait l’habitude de pratiquer, qu’elles soient professionnelles ou qu’elles soient pour le simple plaisir. Il est donc important de tout faire afin de conserver notre autonomie. Surtout l’autonomie professionnelle, car elle nous permettra de continuer à gagner notre vie malgré le poids de l’âge. À partir de 50 ans déjà, nous commençons par sentir le poids de l’âge. Faire des efforts devient de plus en plus difficile. Il faut donc trouver une solution. Vous devez retrouver votre autonomie à travers une activité et ainsi vous sentir bien à 50 ans. Dans ce papier, nous vous donnerons quelques conseils. 

Pourquoi avoir une autonomie professionnelle à 50 ans ?

Autonomie professionnelle - Eviter la sédentarisation
Autonomie professionnelle – Eviter la sédentarisation

Il est légitime de se poser cette question. 50 ans c’est déjà quasiment l’heure de la retraite. On devrait normalement commencer par se reposer et ne plus chercher à travailler. Malheureusement, cette situation entraîne très souvent l’isolement et la sédentarisation des personnes âgées. En effet, des études révèlent que l’activité professionnelle joue un rôle dans la vie d’un homme. Outre le revenu qu’elle lui procure, elle lui permet de bien se sentir en société. Lorsqu’il la perd, son bien-être disparaît peu à peu et s’installe une certaine forme de dépression. Il faut donc faire des efforts afin de lutter contre tout cela.  La meilleure chose à faire reste naturellement la pratique d’une activité sportive. Les activités sportives aident les personnes vieillissantes à retrouver une certaine joie. Par ailleurs, c’est un excellent moyen pour lutter contre la sédentarisation.

 En pratiquant une activité sportive, la personne âgée mettra fin à sa peur de tomber. Ainsi, elle augmentera sa mobilité et retrouvera de la motivation. Aussi, il faut dire que la pratique sportive va très bien avec la capacité à prendre des décisions. Faire une activité sportive veut donc dire que vous retrouverez votre autonomie professionnelle. Outre cela, les bienfaits de l’activité sportive sont très nombreux.

Cliquez ici pour découvrir les secrets du bien-être corporel et les meilleurs outils d'accompagnements
Cliquez ici pour découvrir les secrets du bien-être corporel et les meilleurs outils d’accompagnements

Qu’est-ce qui favorise la sédentarisation chez les personnes âgées ?

  • Dans certains cas, la dénutrition chez les aînés et la diminution de la masse musculaire provoquent des troubles de l’équilibre, de la chute, voire une perte d’autonomie.
  • L’absence d’activité physique, de loisir et de transport.

Partant d’une mobilité réduite, au manque de motivation puis à la peur de tomber, les personnes âgées ont tendance à moins bouger. Or, bouger permet de réduire l’invalidité et améliore la qualité de vie des aînés.

  • Le manque d’activité physique est ainsi l’une des principales causes de maladies du grand âge.
  • La consommation d’alcool.

Le vieillissement peut parfois porter atteinte à la réserve homéopathique de chaque organe ou système. Un tel fait peut conduire une personne âgée se trouvant dans une situation de vie compliquée à céder à l’alcool. De plus, la sensibilité cellulaire du système nerveux central à la toxicité de l’alcool est augmentée avec l’âge et donc une dépendance peut avoir de graves répercussions comme l’agitation psychomotrice, l’hypertension, les troubles du sommeil, les douleurs difficiles à contrôler, l’isolement, la dépression-anxiété, l’isolement socioaffectif.

Une personne présentant de tels signes ne peut vivre facilement en société.

Les bienfaits d’une activité physique au quotidien pour une personne de 50 ans

L’activité physique est nécessaire à toute personne, quel que soit son âge. Elle permet d’améliorer l’état de sa santé et accessoirement de prolonger la vie active. L’un des avantages non négligeables de l’activité physique, c’est qu’elle contribue à développer l’autonomie du pratiquant. L’activité physique devient donc encore plus importante pour une personne âgée. En effet, avec l’âge avancé, la perte de l’autonomie professionnelle, la sédentarisation s’installe plus facilement. Ainsi, il est nécessaire de pratiquer une activité physique.

Pour une personne âgée, les mouvements permettent de réduire l’immobilisme, l’invalidité et améliorent ainsi leur qualité de vie. Par contre, lorsqu’une personne âgée ne fait pas du sport, elle peut rencontrer une multitude de problèmes. Tous ces problèmes sont généralement liés à l’âge avancé de cette personne. Ils peuvent se montrer dangereux pour la santé de cette dernière. Évidemment, les problèmes qui font suite à l’inactivité physique entraînent une baisse de la force musculaire ainsi qu’une diminution de la densité osseuse. Par ailleurs, l’inactivité entraîne également une diminution de la souplesse. Par conséquent, la personne inactive manque de flexibilité. Cette absence de flexibilité couplée à la baisse de la masse musculaire entraîne la perte progressive de la mobilité.  

Aussi, il faut ajouter que le manque d’activité physique est l’un des principaux facteurs qui causent des maladies chez les personnes âgées. En effet, l’inactivité physique entraîne la perte de l’autonomie professionnelle, mais aussi l’affaiblissement du cœur et des poumons. L’activité physique est donc un excellent moyen pour prévenir de nombreuses maladies telles que l’arthrite ou les maladies cardiovasculaires. Elle diminue le taux de chute et renforce l’équilibre. Pour finir, il faut aussi notifier que les activités physiques sont bénéfiques pour les capacités fonctionnelles et cognitives.

Quelles activités physiques idéales pour une personne âgée ?

Autonomie professionnelle - Pratiquer une activité physique peu intense
Autonomie professionnelle – Pratiquer une activité physique peu intense

Lorsqu’une personne âgée pratique le sport, elle est moins sujette à la dépression. Cela améliore également la qualité de son sommeil ainsi que son humeur. En général, les activités sont très importantes pour réussir l’intégration sociale d’une personne du troisième âge. Toutefois, toutes les activités physiques ne sont pas conseillées pour les séniors. Même la façon de faire du sport d’un sénior doit différer de celle d’une personne qui est encore dans la force de l’âge. En effet, l’OMS conseille aux personnes âgées de pratiquer des activités physiques d’une intensité modérée chaque semaine. La durée de l’activité doit être au minimum de 150 min par semaine. Cela correspond à 75 min d’activité physique à un rythme élevé. Il faut donc pratiquer au moins 30 min par jour dans la semaine. Pour qu’elle gagne en efficacité, l’exercice de l’active doit être fait par intervalle de 10 min.

En outre, si le sénior peut tenir, on peut doubler son temps d’activité physique et ainsi passer à 300 min par semaine. Les bienfaits seront encore plus grands.

Quels sports doivent alors pratiquer une personne âgée ?

Pour l’OMS, les activités physiques idéales pour les personnes sont les suivantes : la nage, la danse, la marche, le vélo, le jardinage, les tâches ménagères, le tai-chi, la gymnastique, etc. Les activités sportives que peuvent pratiquer les personnes âgées sont donc nombreuses. On peut également planifier quelques exercices physiques dans le cadre familial.

Par ailleurs, on vous recommande de faire des sports qui visent à améliorer l’équilibre pour les personnes qui ont des problèmes de déplacement. Une telle activité leur permettra de retrouver l’équilibre et d’éviter au maximum les chutes. Il faut aussi faire au minimum deux fois par semaine des exerces qui renforceront les muscles. Afin de ressentir correctement les effets des activités physiques, il faut faire travailler les principaux groupes de muscles.

Cliquez ici pour découvrir les secrets du bien-être corporel et les meilleurs outils d'accompagnements
Cliquez ici pour découvrir les secrets du bien-être corporel et les meilleurs outils d’accompagnements

Toutefois, si une personne âgée, en raison de sa condition physique, ne peut faire les différentes activités que nous avons citées, elle devra tout faire et rester très active. Elle doit tout faire pour bouger au maximum. Si elle n’arrive pas à bouger toute seule ou a du mal à faire des activités physiques toute seule, elle devra se faire aider par un professionnel du secteur du bien-être.

Autonomie professionnelle : Quelles sont les précautions à prendre pour une personne âgée avant de faire du sport ?

Lorsqu’on atteint un certain âge, il est important de faire attention à tout ce que l’on fait. C’est aussi vrai lorsqu’on veut pratiquer une activité. Il faut donc prendre quelques précautions. Déjà, on ne demande pas à une personne âgée de faire du sport et de s’épuiser. Il est nécessaire de se ménager. Le plus important dans une activité sportive à cet âge, c’est de garder la forme et non de fournir un effort intensif. Aussi, en cas de douleurs, il faut immédiatement arrêter et surtout ne pas pratiquer d’activité physique aux heures les plus chaudes de la journée ou en cas de canicule ou de forte pollution. Afin d’éviter de souffrir des affres de la déshydratation, il faut boire régulièrement de l’eau. L’alimentation doit être aussi adaptée à l’activité physique pratiquée.

En outre, avant de commencer par pratiquer une activité sportive, une personne âgée doit préalablement consulter un médecin. Ce dernier la conseillera du mieux qu’il pourra en fonction de son état de santé. Enfin, il faut qu’elle veille à se faire accompagner d’un professionnel s’il n’a plus l’autonomie nécessaire.  Celui-ci trouvera les exercices adaptés pour sa condition. Les professionnels les plus qualifiés pour ce travail sont les pratiquants du secteur du bien-être.  

Autonomie professionnelle : Quel est l’impact de la relaxation sur une personne âgée ?

Les techniques de relaxation sont nombreuses et sont aujourd’hui très conseillées pour lutter contre le stress quotidien. Les techniques de relaxation peuvent également être très bénéfiques pour une personne âgée. En effet, elles assureront son bien-être physique et mental. De plus, la méditation est un très bon moyen pour lutter contre le vieillissement. En travaillant avec un professionnel du bien-être, un sénior peut facilement se fixer des objectifs. Par ailleurs, le relaxologue doit l’aider à atteindre ses objectifs tout en surveillant son état de santé. En plus, la relaxation permettra à une personne âgée d’être toujours entourée. Ainsi, elle ne sera plus isolée et pourra ainsi garder sa joie de vivre.

Cependant, afin de profiter au maximum des bienfaits de la relaxation, il faut que vous trouviez un pratiquant ayant suivi une formation en bonne et due forme. Vous pouvez également vous faire former aux techniques de relaxation. Nous offrons une formation sur les techniques de relaxation destinée aux femmes de 35 à 65 ans. Intitulée 9 étapes plus pratiques sur table, elle est composée de 19 vidéos qui abordent la relaxation. Vous y verrez également 11 vidéos qui abordent les 4 étapes de l’accompagnement sur table.

Vous pourrez devenir ainsi un professionnel du bien-être.

Autonomie professionnelle : Quelles activités de bien-être pour une personne âgée ?

Autonomie professionnelle - Plusieurs activités de bien-être peuvent être pratiquées
Autonomie professionnelle – Plusieurs activités de bien-être peuvent être pratiquées

Des activités de bien-être pour des personnes âgées ? Mettez-vous pour commencer au sport cérébral. La mémoire constitue un muscle comme tout un autre. Moins vous en faites usage, plus elle se dégrade. Il existe des activités qui peuvent permettre d’entraîner votre mémoire, et ce, pour tous les goûts : mots croisés si vous êtes littéraire, sudoku pour les matheux, et bien d’autres activités. Avec ces jeux, vous pouvez confronter vos connaissances et faire travailler votre mémoire. Ensuite, choisissez un sport à exercer. L’objectif à ce niveau n’est pas de réaliser des performances hallucinantes dans des sports extrêmes. Il ne s’agit pas non plus de transformer la personne âgée en champion, mais plutôt de l’accompagner pour une pratique physique à la fois amusante et assez régulière.

Pour pratiquer ces activités, vous n’avez pas besoin de forcer, il faut juste faire selon ses capacités. Par la suite, vous pouvez organiser des jeux de société dans le but de socialiser la personne âgée. Les jeux de société sont un bon allié pour le cerveau. Ils entretiennent la mémoire, améliorent la rapidité de réflexion, etc. Entre le Scrabble, la belote, le tarot, les possibilités sont infinies. A vous de faire le choix qui vous semble le mieux indiqué. Un autre aspect est que ces activités sont essentiellement sociales : avec des amis ou en famille.

Vous pouvez également familiariser la personne âgée avec les nouvelles technologies. Même s’il s’agit d’outils de communications révolutionnaires, les écrans sont devenus tellement simples d’utilisation que même avec quelques séances, une personne âgée pourrait les maîtriser. Grâce à la tablette ou au mobile, vous allez apprendre à la personne comment échanger sur les réseaux sociaux, partager des photos. Cela dit, cette activité ne remplace pas les « vraies » visites.

Découvrez cet ouvrage Gratuit avec ce Manuel Pratique,
plus de 33 exercices à réaliser de chez-vous !https://ecole-francophone-de-relaxation-bio-dynamique.learnybox.com/machine-a-vendre-2/

%d blogueurs aiment cette page :