Le mal au ventre est généralement le signe d’un dysfonctionnement en relation avec les organes digestifs. Les douleurs abdominales (du côté gauche ou droit) concernent une grande partie de la population mondiale. En effet, près de 2 à 4 sur 10 et 1 à 2 enfants sur 10 souffrent régulièrement du mal au ventre. Cette douleur est caractérisée par son caractère récurrent (cas d’une douleur abdominale chronique) ou ponctuel (cas d’une douleur abdominale aiguë).

Le ventre est le lieu qui abrite la plupart des organes digestifs. C’est lui qui permet l’apport nutritionnel au corps et aux tissus. Raison pour laquelle nous devons lui accorder une très grande attention. Quand les maux surviennent il faut pouvoir les soulager. Souvent, quelques exercices bien ciblés permettent de calmer la douleur. Découvrez dans cet article des exercices pour soulager le mal au ventre.

D’où viennent les maux de ventre ?

Quels sont les causes du mal au ventre
Quels sont les causes du mal au ventre

Le ventre est souvent considéré comme le deuxième cerveau du corps humain. C’est la partie du corps où se trouvent le plus de terminaisons nerveuses après le cerveau (près de 200 millions). Il est donc essentiel de lui accorder un grand soin. En effet, le bien-être dépend du fonctionnement physiologique du ventre.

Les maux de ventre sont des douleurs qui peuvent occasionner un inconfort aiguë ou chronique. Cependant, en connaître l’origine ne suffit pas pour aller mieux. Le mal au ventre peut également être occasionné par un choc émotionnel ou par les menstrues chez la femme. Cela signifie que les maux de ventre n’ont pas toujours une origine digestive. Bien souvent, ils peuvent être le signe de bien d’autres symptômes.

1. Douleur abdominale aiguë

Une douleur abdominale aiguë est presque toujours le signe d’une maladie intra-abdominale. Elle peut nécessiter une intervention chirurgicale et doit rapidement être prise en charge. Dans certains cas, elle révèle l’existence d’une affection rénale, gynécologique, cardiaque, vasculaire, thoracique ou encore métabolique. Lorsqu’elle est associée à d’autres signes cliniques (fièvre, saignement, diarrhée, constipation, vomissement, etc.) il faut faire des examens (scanner abdominal, radiologie de l’abdomen, échographie abdominal) pour orienter le diagnostic.

2. Douleur abdominale chronique

Une douleur abdominale chronique se caractérise par une douleur persistante (continue et intermittente) de plus de 3 mois. Elle peut survenir à tout moment passé l’âge de 5 ans. 10 % des enfants doivent effectuer un bilan pour une douleur abdominale récurrente. 2 % des adultes (majoritairement les femmes) souffrent de douleurs abdominales chroniques. Un plus grand nombre encore présente certains symptômes gastro-intestinaux chroniques tel qu’une dyspepsie et différents troubles intestinaux.

3. Douleur abdominale après le repas

Lorsque le mal au ventre survient immédiatement après le repas, c’est généralement le signe d’un problème de digestion. Les organes concernés sont l’estomac, le pancréas, la vésicule biliaire ou les intestins. Vous pouvez alors avoir une sensation de pesanteur ou de ballonnement suivie d’éructations ou de douleurs au dessus de l’ombilic en relation avec une dyspepsie.

Par contre, une douleur vive et transfixiante du haut du ventre ou à droite peut être le signe d’une pathologie du pancréas ou de la vésicule biliaire. Des ballonnements, des gonflements, la diarrhée ou la constipation associés à une douleur au bas ventre indiquent un problème intestinal.

4. Symptômes associés

Les douleurs abdominales sont fréquentes car elles sont souvent le symptômes de différentes pathologie de l’ensemble de l’abdomen. Si la douleur persiste et devient insupportable, n’hésitez pas à consulter un médecin. Les symptômes varient selon la cause et la localisation (côté droit ou gauche). Outre la douleur d’une partie ou de tout le ventre, la fièvre, les nausées et les vomissements, l’aérophagie ou encore une miction difficile peuvent apparaître.

Réflexologie : Comment vaincre un mal au ventre ?

Comment vaincre un mal au ventre par la réflexologie
Comment vaincre un mal au ventre par la réflexologie

Pour soulager un mal au ventre, la réflexologie s’attaque aux tensions qui peuvent avoir provoqué la douleur. Le plus souvent, le plexus solaire (siège des émotions) est en cause. Un massage des pieds peut permettre de soulager ces maux qui troublent votre quotidien. De même, des pressions exercées sur des zones précises des mains peuvent soulager.

1. Le massage du milieu du pied

La réflexologie plantaire permet de soulager de nombreux maux. En effet, il existe plusieurs points sous le pied que vous pouvez stimuler, détendre, presser, manipuler selon la localisation de votre douleur. Votre pied est en relation avec l’ensemble de vos organes, glandes, région du corps. C’est également le cas pour la main et le visage.

En cas de douleurs digestives, gastriques, dysménorrhées, brûlure d’estomac et nausées, vous pouvez masser votre voute plantaire. La zone à masser se trouve à mi-chemin environ entre le gros orteil et le talon. Ce point correspond à l’estomac, massez-le avec le pouce pour faire disparaître la douleur.

2. L’automassage pour soulager les douleurs abdominales

la réflexologie plantaire permet également de stimuler les fonctions d’élimination de l’organisme associées à la zone abdominale. Les points réflexes du foie et de la vésicule biliaire se trouvent sous le pieds droit. Ainsi, si vous ressentez une gène après un repas trop copieux, ou une soirée trop arrosée : massez la voute plantaire du pied droit en décrivant des cercles.

3. Contre l’anxiété qui fait mal au ventre

Pour mieux gérer le stress, faites appel à la réflexologie plantaire. Une partie de la main serait connectée au plexus solaire qui est le siège des émotions. Vous pouvez donc masser cette zone pour débloquer les tensions accumulées afin de retrouver votre équilibre émotionnel. La partie de la main concernée est celle située entre la base de l’index et la base du pouce. Pincez la chair contenue dans cette zone pendant 10 minutes (jusqu’à 30 minutes si vous n’observez pas d’améliorations). Il s’agit d’un exercice simple et pratique que vous pouvez réaliser n’importe où. En plus de vous détendre, cet exercice facilite l’endormissement.

Vous pouvez obtenir le même résultat en massant le creux du pied. C’est la zone en relation avec le plexus solaire. Pressez-le vigoureusement en traçant des petits cercles dans le sens des aiguilles d’une montre. Servez-vous de 3 de vos doigts et effectuez des petits ronds en partant du haut vers le bas du gros orteil. Poursuivez sur chacun des autres orteils.

5 postures de yoga pour soulager les maux de ventre

Quelle posture de yoga pour soulager les maux de ventre
Quelle posture de yoga pour soulager les maux de ventre

Bien souvent quand le mal au ventre se déclenche, le premier réflexe est de se contracter et de respirer plus vite. Ce qui est une erreur ! Le yoga comprend des exercices de respiration, de relaxation et de tonification des muscles superficiels et profonds. Vous apprenez ainsi à gérer la douleur, tonifier vos abdominaux et améliorer votre digestion. Découvrez 5 postures pour soulager vos maux de ventre.

1. La demi-sauterelle ou la sauterelle

Cette posture est très efficace pour le dos, les jambes, les cuisses, les mollets, le bassin, etc. Ces bienfaits sont également remarquables sur les intestins car elle permet de lutter contre l’indigestion et la constipation. Elle restaure le métabolisme du tube digestif.

  • En position allongée sur le ventre, posez vos bras le long de votre corps. Ensuite posez votre menton sur le sol en inspirant.
  • Levez une jambe vers le haut en gardant le genoux et la cheville tendus. Votre dos doit rester droit, mais relâché.
  • Gardez cette posture en réalisant 5 respirations calmes et lentes. Inutile de forcer, baissez doucement votre jambe sur le sol si vous ressentez de la douleur ou de la fatigue.
  • Changez de jambe et refaites le même exercice.

Vous pouvez exécuter l’exercice en levant en même temps les deux jambes. Cette posture est plus difficile et les effets sur le tube digestif sont identiques.

2. L’angle étiré en torsion

Cette posture stimule et favorise la digestion.

  • Commencez par adopter la posture du chien (en V à l’envers), les mains et les pieds posés à plat au sol.
  • Ensuite, avancez votre pied droit au niveau de votre main droite. La plante doit être bien fixée sur le sol. Le pied gauche quant à lui doit tenir sur la pointe.
  • Votre main gauche doit venir se poser à l’intérieur de votre jambe droite. Assurez-vous de poser la paume bien à plat sur le sol pour garder votre équilibre.
  • Levez lentement votre main droite vers le haut et tourner la tête dans la même direction en regardant le ciel.
  • Tenez cette position pendant 10 respiration puis changez de pied et reprenez l’exercice.
  • Restez dans cette posture sur 10 respirations et changez de côté. Recommencez avec l’autre pied.

3. La torsion assise

Cette posture s’effectue en position assise. Elle libère non seulement le dos, mais également les épaules et la hanche. Ce qui permet de tonifier certains organes internes comme le foie, les intestins et la rate. La torsion assise favorise principalement le bon fonctionnement du système digestif.

  • En position assise, les genoux fléchis, tirez sur votre pied droit et faites-le glisser sous votre cuisse gauche. Plaquez ensuite le talon du pied droit sous la fesse gauche.
  • Puis, placez le pied gauche de l’autre côté de la cuisse droite en maintenant le dos bien droit.
  • Ramenez votre genou gauche vers vous en vous servant de votre main droite. Vous devez ressentir un étirement sur la fesse gauche.
  • Posez ensuite votre main gauche à plat sur le sol et regardez derrière vous en tournant la tête vers la gauche.
  • Maintenez cette position pendant 10 respirations calmes et lentes puis, changez de côté.

4. La demi-grenouille

Cette posture est une variante de la posture du cobra. Elle étire l’ensemble du corps et libère tous les organes internes. La posture de la demi-grenouille stimule particulièrement le système digestif. Commencez donc par prendre la posture du cobra. Allongez-vous sur le ventre les jambes tendues et soulever la poitrine. Ensuite, appuyez-vous sur les coudes.

  • Ramenez votre main gauche vers votre coude droit tout en prenant appui sur votre avant-bras qui est sous votre poitrine.
  • Puis, pliez la jambe droite et posez le pied droit sur votre fesse droite.
  • Levez ensuite le bras droit et attrapez votre pied droit en le tenant par derrière.
  • Si possible, ramenez votre pied droit sur le sol à la hauteur de votre hanche.
  • Maintenez cette position pendant 10 respiration calmes et régulières puis, changez de côté.
  • Restez dans cette posture en vous concentrant sur 10 respirations calme et régulières.
  • Changez de côté.

5. L’abeille

Cette posture permet la libération des gaz contenus dans les intestins et prévient également les maux d’estomac et les crampes causées par les gaz. Une pratique régulière de cet exercice stimule également la digestion et évite la constipation.

  • Pour commencer, adopter la posture de la foudre ou du diamant.
  • Asseyez-vous sur vos talons, tibias et genoux posés au sol. Posez ensuite vos fesses sur les plantes des pieds et placez les gros orteils l’un accolé à l’autre (les talons tournés vers l’extérieur).
  • Gardez le dos bien droit et posez les paumes des mains sur le genoux.
  • Ensuite, passez à la deuxième posture : dans une expiration, penchez-vous vers l’avant et placez vos coudes devant les genoux et appuyez fortement les avant-bras et les mains sur le sol. Votre poitrine doit toucher vos genoux.
  • Redressez la tête et regardez droit devant vous en effectuant des respirations calmes et régulières.
  • Maintenez cette posture pendant 10 respirations et revenez sur la posture précédente (posture du diamant) en inspirant.
  • Répétez cet posture 2 ou 3 fois.

Relaxation bio-dynamique

Quand une personne a une envie compulsive de contrôler sa vie, la peur au ventre, elle ferme ses écoutilles, elle conduit naturellement les muscles du sphincter à se resserrer et à rester dans un état de contraction. Cette nuisance se répercute dans les viscères. Les tensions se transmettent aux intestins et à l’estomac. Il en résulte une raideur qui se propage dans toute la région du bassin, du dos, de la colonne vertébrale et jusqu’à la nuque.

Exercice 1

En position debout, réunissez vos mains, les doigts enlacés au niveau du bassin, remontez vos mains le long du ventre en inspirant, étirez les bras en extension vers le haut. Dans cette attitude, en expirant, ramenez les bras et le dos devant, à l’horizontale.

Le dos et les bras en extension vers l’avant, bassin tiré vers l’arrière, étirez le tout pendant 15 secondes. Relâchez les bras, la nuque et la tête vers le bas. En ramenant les genoux vers l’avant, redressez-vous et recommencez une nouvelle fois le mouvement.

Cet exercice étire la colonne vertébrale ainsi que la zone des lombaires et provoque une excellente redynamisation interne.

Exercice 2

Le poignet complètement relâché, la main ouverte, tapotez le haut des muscles cervicaux, trapèzes, épaules ainsi que sur les bras, coudes, avant-bras, à droite et à gauche…

Ensuite, revenez et tapotez au niveau des poumons, du thorax, du ventre, des cuisses, des genoux, des tibias, des mollets, des adducteurs, du bas du dos, des reins avec le dessus des poignets. Puis, remontez le long du corps
jusque sur la tête…

Cet exercice permet d’éliminer les tensions fixées au niveau des fascias musculaires et organiques tout en stimulant l’assimilation de l’oxygène présent dans les poumons et réactivant la conscience corporelle.

Après cette phase de percussions corporelles, les deux mains entrelacées, essuyez-vous les cheveux, le visage, et balayez avec vos mains le reste du corps, en dirigeant vers la terre, les énergies superflues de l’enveloppe corporelle…

A présent, les doigts enlacés, étirez les bras vers le haut, inspirez profondément et relâchez vos bras le long du corps. Fermez les yeux un instant et ressentez les effets internes et la répercussion des exercices dans tout votre corps.

Pour aller plus loin, je vous propose de suivre cette vidéo : Soulager un mal de ventre avec les CH NEI TSANG.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet article :COMMENT SOULAGER DOULEUR MAL DEVENTRE, faire un scanner douleurs vives abdominales, comment soulager les douleurs abdominales, mal au ventre après les menstrues, mal ventre position asssise indigstion, mal ventre soulagé defecation, torsion assise pour soulager le ventre

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :