Aujourd’hui, presque tout le monde dans le milieu professionnel connait des changements majeurs durant sa carrière. Votre emploi occupe un tiers de vos journées, il est donc essentiel qu’il contribue à votre épanouissement. Peut-être envisagez-vous aujourd’hui une reconversion professionnelle. Sachez que le métier d’accompagnateur bien-être est une opportunité à saisir. Découvrez dans cet article comment devenir accompagnateur bien être.

Reconversion profesionnelle : comment devenir accompagnateur bien être
Reconversion profesionnelle : comment devenir accompagnateur bien être

Si la reconversion professionnelle est monnaie courante aujourd’hui dans une carrière, elle reste une expérience compliquée. Ce qu’il faut savoir c’est que cela prend du temps et il faut compter entre 6 et 36 mois, pour changer de métier. Sans oublier que la reconversion a un coût. De ce fait, si vous voulez vraiment explorer l’idée d’une reconversion professionnelle, voici les étapes à suivre :

1/ Se poser les bonnes questions : la reconversion professionnelle est-elle la bonne solution ?

Il n’est pas toujours facile d’envisager une conversion professionnel, peu importe l’étape de sa vie actuelle. Les personnes confronté à ce choix se retrouve face à un véritable dilemme. Il existe en effet des bonnes et des mauvaises raisons d’envisager la reconversion professionnelle. Par exemple : êtes-vous sûr de vouloir changer de métier ou est-ce l’entreprise qui ne vous convient plus ? Pour savoir d’où vient le problème, vous devez prendre le temps d’y réfléchir. La méthode des 8 domaines de vie vous permet d’attribuer une note de 1 à 10 sur l’état de votre :

  • carrière professionnelle
  • vie de famille
  • vie amoureuse
  • santé
  • loisirs
  • finances
  • développement personnel
  • environnement physique

A l’issue de ce test et selon vos scores, vous pourrez savoir si vous avez nécessairement besoin d’une reconversion professionnelle ou non. Par exemple, une institutrice s’est rendu compte que ce n’était pas une reconversion dont elle avait besoin. L’origine de son problème venait de son caractère et pas du travail. Elle avait perdu totalement confiance en elle en raison de son perfectionnisme. Comme seule recommandation, elle avait besoin de travailler sur elle-même. Par contre dans certains cas, la reconversion peut se révéler nécessaire. Comme dans le cas d’un burn-out dû à une surcharge de travail.

2/ Comment bâtir son projet de reconversion professionnelle ?

Après introspection et une fois votre nouveau métier défini, il faut anticiper les besoins sur le marché de l’emploi. Toutefois, il est important de noter que plus vous serez au courant des postes recherchés, moins vous aurez de difficultés à trouver un emploi. Cependant, vous devez faire le tour de la profession qui vous intéresse comme : conditions d’accès à la profession, compétences exigées, salaire moyen, etc. Intéressez-vous également aux méthodes de recrutement pour le type de métier recherché. Vous pouvez ensuite rencontrer quelques professionnels pour en savoir plus sur votre métier. Pensez aussi à développer votre réseau. Pour aller encore plus loin, des tests d’immersion dans les entreprises sont également envisageables.

3/ Quel prix pour une reconversion professionnelle ?

La bonne nouvelle c’est qu’une formation peut être financée via le CPF (
compte personnel de formation), si elle est courte, ou via le CIF (congé individuel de formation) si elle est longue. La durée du financement est de deux ans maximum. Plus encore Pole Emploi peut aussi participer au financement. Tout dépend du prix et aussi des débouchés de cette formation. Au-delà de la formation, l’accompagnement d’un coach professionnel et personnel a aussi un coût. Il faut compter entre 90 et 200 euros la séance d’une heure, ou d’une heure et demi. Sachant qu’il faut en moyenne faire entre 8 et 14 séances. Cependant, le coaching ne peut pas être financé par un organisme ou par le CPF.

4/ Qui peut se reconvertir pour devenir accompagnateur bien-être ?

Vous souhaitez changer d’horizon professionnel ? Le bien-être et la vitalité vous passionnent ? Sachez déjà que devenir accompagnateur bien-être est à la portée de tous. Que vous soyez un professionnel ou un particulier. Pour développer leurs compétences et offrir à leurs clients une plus large carte de soins complètes, les professionnels esthéticiens doivent logiquement suivre une formation certifiée au bien-être. En ce qui concerne les particuliers qui ne disposent pas d’une expérience, ils peuvent se former pour devenir praticien en bien-être.

5/ Les différents débouchés du secteur du bien-être

Le milieu du bien-être est un monde riche, varié et complet. Qu’il s’agisse du bien-être social, professionnel ou physique, il constitue un réel mode de vie. Associant la santé à la réalisation de soi, au plaisir et à l’harmonie personnelle et collective, il vise un bonheur et une volupté individuelle et partagée. Le bien-être permet de jouir un maximum de votre vie de tous les jours, sans malaise ni douleur.

A noter aussi que, vous pouvez accéder à plusieurs métiers autour du bien-être et évoluer dans un cadre stimulant peu importe votre projet professionnel. Toutefois, vous devez faire preuve de plusieurs qualités humaines pour devenir masseur comme : les relations et rapports humains, l’écoute active, l’empathie, le goût du contact, la bonne humeur, etc.

Liste des métiers accompagnateurs bien-être

Le métier d’accompagnateur bien-être est accessible à différents profils : travailleur dans le bien-être, jeune étudiant qui souhaite devenir praticien bien-être qui prospecte pour définir avec précision sa voie professionnelle ou un particulier à la recherche de renseignements sur ce métier.

Voici quelques références pour davantage vous éclairer :

1/ Reconversion professionnelle : Devenir réflexologue

Le réflexologue est le spécialiste de la réflexologie. Cette pratique manuelle est liée à la digitopression et à l’acupuncture. Son objectif principal est d’atténuer les affections comme les effets indésirables de la chimiothérapie, les troubles respiratoires, les maux de dos ou de tête, le stress, la sclérose en plaques, etc. Il stimule les zones réflexes du corps afin de soulager l’organisme.

Quel diplôme pour être réflexologue ?

En France, de nombreux centres de formation préparent au métier de réflexologue. Cependant, ce ne sont pas tous les formations qui aboutissent à un certificat reconnu. En effet, seuls certains centres permettent d’obtenir un certificat professionnel de réflexologue (Code RNCP : 23816). Cette certification se déroule dans le cadre de mise en situation professionnelle des postulants sous la supervision d’un jury. En ce qui concerne le coût d’une formation au métier de réflexologue, il faut prévoir entre 800 et 6 000 euros.

Une séance de réflexologie commence par un point sur l’état de santé physique et émotionnel du patient. Ensuite, il faudra faire des massages ou des pressions du bout des doigts sur les zones réflexes. Ces zones sont le lieu de nombreuses terminaisons nerveuses. Chacun des points stimulés émet ainsi une impulsion qui transmet un message à l’organe ou à la partie du corps correspondant.

Quel salaire pour un réflexologue ?

Le salaire d’un réflexologue varie entre 1 700 et 2 200 euros brut par mois. Toutefois, son salaire évolue en fonction de son expérience et de sa renommée.

2/ Reconversion professionnelle : Devenir masseur bien-être

Reconversion profesionnelle : comment devenir accompagnateur bien être
Devenir masseur bien-être

Le métier de masseur ne fait aucune discrimination, cela ne garantit pas que vous aurez énormément de succès. Les éventuelles contraintes sont principalement vos qualités humaines. En effet, il n’est pas envisageable de faire ce métier si vous n’êtes pas sociable et que vous vous ne souhaitez pas apporter aux autres. Si vous avez ces qualités élémentaires, vous pouvez vous renseigner sur les formations complémentaires. Par contre, cette discipline reste accessible, peu importe les diplômes, les expériences ou l’âge.

Le masseur bien-être à la satisfaction d’apaiser les douleurs et les nœuds musculaires afin d’apporter un bien-être durable à la personne massée. Tels sont parmi tant d’autres, les aspects gratifiants que procurent cette activité de massage. Ceci tant sur le plan physique, que sur le plan psychologique. Toutefois, il n’est pas possible de s’improviser masseur sans avoir reçu une formation au préalable. A partir du moment que l’on touche au corps, il est absolument recommandé de maitriser les bonnes pratiques et mouvements adaptées. Comme toute bonne pratique, un bon massage obéit à des règles spécifiques pour assurer son efficacité et sa tolérance.

Certaines règles reposent sur des mouvements doux et décontractant, tandis que d’autres agissent sur les étirements. L’utilisation d’huiles essentielles ou d’accessoires, comme les pierres chaudes, peut s’avérer nécessaire. Leurs effets peuvent aussi être très variés. Entre autres, il existe des massages énergisants, apaisants, soulageants, relaxants, tonifiants etc. De plus, le masseur doit obligatoirement prendre en compte la condition physique et l’état de son client. Il ne doit pas masser de la même manière un handicapé ou un sportif en convalescence, par exemple.

3/ Reconversion professionnelle : Devenir énergiologue

L’énergiologie est une science basée sur la connaissance des énergies dans leurs formes et leurs manifestations. Néanmoins, l’énergiologue s’occupe principalement des énergies du corps humain. L’énergiologie permet d’avoir une meilleure connaissance des organisations et des déséquilibres énergétiques ainsi que leurs répercussions positives ou négatives dans l’organisme.

Comment devenir énergiologue ?

La formation d’énergiologue dure environ 20 mois et se fait à Aix-en-Provence et le diplôme est délivré par le fondateur de l’énergiologie Jean-Michel Méric. Le métier d’énergiologue est peu connu du grand public et tend peu à peu à se faire connaitre dans notre société actuelle. Vous avez constamment des migraines mais les examens médicaux ne révèlent rien sur son origine ? vous continuez désespérément de souffrir de certaines maladies alors que vous avez essayé toute forme de traitement possible ? Et bien, il faut désormais savoir qu’un énergiologue propose une réponse à toutes ces questions.

L’énergiologue cherchera à détecter le déséquilibre responsable de votre trouble de santé. Il en effet, une vision intérieure sur la cause des maladies présentes dans un corps. Son rôle est de réconcilier de façon harmonieuse les parties disloquées du corps énergétique. Par contre, aucun diagnostic n’est fait contrairement aux autres spécialisation de la santé. Selon lui, pour que le corps soit en bonne santé, il faudrait que son équilibre de base soit retrouvé, quelle que soit l’agression ou le choc qu’il a subi.

Combien gagne un énergiologue ?

Le salaire d’un énergiologue varie en fonction de sa notoriété. Selon son niveau de renommé, il peut gagner plusieurs milliers d’euros par mois. Mais cela dépend de sa situation géographique mais également de sa clientèle. En général, ces séances sont comprises entre 40 et 70 euros.

Devenir accompagnateur bien-être : l’École Francophone de la relaxation bio-dynamique

1/ Relaxation bio-dynamique : Définition

Bien que le terme « Biodynamique » puisse s’apparenter à l’agriculture biologique, la relaxation bio-dynamique est issue des arts énergétiques internes et corporels. Des arts énergétiques utilisés à l’origine dans les arts martiaux orientaux. Développée par les moines de Shaolin, cette pratique permet une réharmonisation du corps et de sa respiration. Elle permet également un nettoyage des tensions musculaires et articulaires. Sa pratique quotidienne apporte un rééquilibrage énergétique, une coordination du mouvement et de la respiration. Elle permet aussi une redynamisation des énergies internes.

L’ensemble des exercices propose un rééquilibrage des rythmes énergétiques et corporels. Souvent ces rythmes sont dénaturés par les sollicitations que la vie nous exige. Dans nos émotions et dans cette course qui nous pousse à toujours produire plus. La relaxation bio-dynamique vise à rétablir un équilibre de santé. Elle élimine les tensions soit les interférences de notre système énergétique et dans notre système nerveux en synchronisant les systèmes sympathique (accélérateur du corps) et parasympathique (frein de corps). Ce rééquilibrage permet au corps d’optimiser sa capacité de fonctionnement et d’adaptation.

2/ Comment devenir accompagnateur bien-être en relaxation bio-dynamique ?

Les différents métiers du bien-être et de la relaxation sont sollicités de jour en jour. C’est certainement parce qu’il y a un marché grandissant et un réel besoin qui prend de l’ampleur de jour en jour. Aujourd’hui, nombreux sont les centres qui mettent des formations à disposition pour toute personne intéressée de devenir praticien. De part mon expérience (plus de 35 ans) dans le bien-être et la relaxation, j’ai mis sur pied une méthode notamment appelé (la relaxation bio-dynamique) et par là créé une académie (école francophone de relaxation bio-dynamique) afin de rendre accessible toutes mes formations pour devenir praticien bien-être.

Que vous soyez coach sportif, nutritionniste, professeur de Yoga ou en devenir, l’Ecole Francophone de Relaxation Bio-dynamique répond à vos besoins. Découvrez ici tous les différents programmes de formation pour devenir Praticien en Relaxation Bio-dynamique.

Pour aller plus loin, je vous propose de suivre la vidéo suivante : Formation energetique grenoble.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet article :COMMENT DE VENIR MASSEUSE RECONVERSION

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :