Travaillez sur vous-même pour savoir comment changer de vie à 50 ans
Travaillez sur vous-même pour savoir comment changer de vie à 50 ans

Pour trouver une réponse satisfaisante : il faut réaliser un bilan de vos compétences et capacités professionnelles. Cela peut s’avérer également très utile de dresser un projet de vie. Un cheminement que vous aimeriez suivre étape par étape afin d’atteindre un but bien précis. Ces questions vous aideront à cibler plus facilement les secteurs les plus porteurs et les plus adaptés à vos aptitudes professionnelles.

S’informer sur les solutions disponibles

Après avoir effectué un diagnostic sur vous-même, passez ensuite au marché de l’emploi. Vu que les cinquantenaires ne sont pas nécessairement la demande principale sur le marché de l’emploi, il est crucial de cibler ses recherches. Mettez le plus clair de votre recherche dans les établissements professionnels, entreprises et centres de formations travaillant dans le domaine des services aux seniors.

Certains établissements de ce type dispensent des cours sur la création d’entreprise aux personnes de cette tranche d’âge. Tirez profit de tous ces outils à votre disposition pour vous aider à mettre en œuvre votre projet et changer de voie professionnelle. De manière générale vous serez obligé de vous former avant de vous reconvertir à 50 ans. Si votre formation est bien effectuée, vous avez beaucoup de chances de trouver un nouvel emploi. Bien plus que la majorité des personnes actives.

Savoir se vendre

Chaque fois que vous serez sollicité dans le cadre d’un entretien d’embauche, il s’agira d’une opportunité à saisir. Faites en sorte de mettre en exergue votre expérience et les compétences que vous avez emmagasinées au fil des années. Mettez-vous en avant le plus possible. En fait, la plupart des patrons préfèrent les profils expérimentés aux profils juniors. Les uns comportent moins de risques que les autres. Les jeunes ont besoin d’être formés durant un petit moment afin d’acquérir les compétences professionnelles requises. Le senior lui n’a pas besoin de cette formation supplémentaire, du fait de son expérience préalable. À condition bien sûr de savoir bien se vendre. Mettez en exergue les gains potentiels de productivité qu’il aurait à travailler avec vous. Ainsi que les avantages qu’aurait l’entreprise à vous compter dans ses rangs.

Se servir de son réseau de proches

Si vous souhaitez rapidement changer de métier à 50 ans, ne restez pas focalisé sur les sites de recherche d’emploi traditionnels. Ils sont souvent plus favorables aux jeunes qu’aux moins jeunes. Utilisez plutôt les réseaux de connaissances dont vous disposez. C’est une démarche qui est plus avantageuse. D’abord parce que les personnes qui vous connaissent un minimum ont la capacité de faire une bonne présentation de vous. Elles pourront mettre en lumière vos compétences et particularités.

Ensuite, votre entourage peut vous ouvrir les portes des personnes capables de vous aider directement à trouver ou créer votre emploi. Enfin, votre réseau comporte sûrement des amis qui pourront vous proposer un job par eux-mêmes. Ainsi n’hésitez pas, parlez de votre projet de recherche ou de création d’emploi autour de vous, et préparez-vous à saisir les opportunités qui se présenteront à vous.

Garder foi en soi

Le plus important pour changer de vie après 50 ans, c’est de croire en vous et de persévérer. En effet, les jeunes diplômés ont déjà beaucoup de difficultés à se trouver des opportunités, alors la tâche risque d’être ardue pour vous. Toutefois, ceci n’est pas une raison pour abandonner au premier revers et baisser les bras. Vous n’avez rien à perdre, alors persévérez et vous finirez forcément par trouver ce que vous cherchez.

Être souple

Un point tout aussi important quand on veut changer de vie à 50 ans, c’est la flexibilité. Il se peut que l’offre qui se présente à vous ne soit pas en adéquation avec votre formation initiale ou votre carrière passée. Est-ce pour autant une raison pour ne pas la saisir ? Absolument pas. Il peut être tout à fait intéressant de tenter une nouvelle expérience tout aussi enrichissante. Avec cet état d’esprit, vous serez dans de bonnes dispositions pour trouver rapidement un nouvel emploi.

2. Quelques témoignages

Repartir de zéro est un vrai challenge. Toutefois, cela reste une expérience à tenter qui peut se révéler très gratifiante. En témoignent ces femmes de plus de 50 ans qui se sont lancées dans une reconversion professionnelle.

De l’art à l’enseignement

« Je travaillais depuis de nombreuses années dans le domaine artistique. Je créais des programmes pédagogiques pour que les enfants dans les écoles se familiarisent avec les expositions. J’adorais cette activité, mais le financement des arts étant sans cesse réduit, il y avait de moins en moins de travail. J’ai suivi pendant un an un cours de formation pour enseignants et je suis devenue professeur d’anglais et de théâtre dans un établissement secondaire, à l’âge de 50 ans. Ça fait trois ans que j’enseigne dans une école publique près de Cambridge. Ça n’a pas été facile. J’ai passé des heures à étudier et mon salaire n’est pas extraordinaire. Mais il est garanti. Et j’aime l’idée de faire une différence dans la vie de ces jeunes. C’est le plus grand défi que je n’ai jamais eu à relever. Je n’ai aucun regret. »

Emma, 53 ans

De la direction aux voyages-découvertes

« J’ai toujours travaillé dans les services de voyage, dans les secteurs public et privé. J’ai occupé plusieurs postes de dirigeante. L’interaction avec les gens me manquait de plus en plus. Mon nouveau métier consiste à créer des voyages-découvertes sur mesure via mon site internet, lancé il y a trois ans. Ça a été vraiment difficile, mais cette liberté de pouvoir travailler avec des personnes adorables et intéressantes ; de pouvoir travailler n’importe où ; et de pouvoir voyager avec un but précis, vaut vraiment le coup. Je m’enrichis énormément en travaillant avec les autres dans un domaine qui me passionne. »

Debbie Suenson-Taylor, 55 ans

Comment changer de vie à 50 ans et devenir praticien en relaxation bio-dynamique ?

Change de vie à 50 ans pour devenir praticien en relaxation
Changer de vie à 50 ans pour devenir praticien en relaxation

La Relaxation bio-Dynamique est une pratique qui regroupe des exercices efficaces et bénéfiques pour le corps et le mental. Extrait des arts martiaux et des arts du bien-être, la pratique propose 33 exercices que vous pouvez mettre en place individuellement et selon 9 étapes logiques et pédagogiques.

1. Les avantages du métier de formateur en relaxation bio-dynamique

Il s’agit d’un nouveau métier qui a le mérite de trouver sa place dans les activités d’accompagnement (formateur, coach), santé, loisir, bien-être et/ou formation à la gestion du stress. Ce métier est recommandé, car au-delà du bien-être, il apporte pour l’accompagnateur et les personnes accompagnées, une expérience unique. En effet, elle intègre une vision nouvelle à partir des ressentis dans l’attitude globale, la posture interne, la place et le langage du corps.

La formation apporte un outil essentiel dans la voie de l’écoute du corps, à travers l’expression verbale et non verbale. Elle permet pour l’accompagnateur, une prise en compte de l’autre, à travers son état physique et énergétique observable dans ses attitudes et comportements.

2. Que propose la formation en Relaxation bio-dynamique pour changer de vie à 50 ans ?

a- La formation niveau 1 de Technicien

Elle laisse le temps à chacun de prendre conscience de l’ensemble des 33 exercices selon les neuf étapes de la pratique. Ce niveau permet de vivre pleinement l’expérience de 4 jours, centrée uniquement sur les sensations corporelles et l’apprentissage des techniques. Cette expérience permet une vraie réconciliation avec son corps. La pratique nous apprend à mieux gérer notre corps physique et émotionnel. Elle nous aide également à mieux gérer les situations de stress : mental, physique et relationnel. Après 4 jours, le pratiquant développe une autre façon de ressentir et d’appréhender son corps et son environnement. Par la pratique quotidienne, il peut petit à petit repérer et comprendre ses propres résistances et blocages.

b- La formation Niveau 2 Praticien

Cette formation permet de revoir les différentes techniques de la pratique en étant plus attentif à l’expression et à la verbalisation dans le déroulement de l’animation du programme relaxation bio-dynamique.

c- La formation Niveau 3 Enseignant

La formation permet de revoir l’ensemble des pratiques et de valider ses acquis par un mémoire. Ce dernier est réalisé par au moins 20 heures d’animation déjà effectuée avec un ou plusieurs groupes de personnes entre le niveau 1 et 3. Le niveau 3 « enseignant » peut être aussi réalisé par l’animation d’une formation de niveau 1.

Pour aller plus loin et tout savoir sur comment changer de vie à 50 ans, en réussissant parfaitement votre reconversion, regardez la vidéo suivante : Comment se former en relaxation en 2019 ?