Le corps à besoin d’énergie pour fonctionner, d’où l’importance de canaliser son énergie au travail. Faute de cela, le rythme de la vie professionnelle épuise votre énergie disponible. Conséquence, la charge de travail, le stress et les mauvaises conditions de travail fatiguent votre corps.

En effet, canaliser son énergie au travail est nécessaire pour gérer facilement l’urgence et les humeurs des collègues. Quand on est fatigué à la base, tout souci devient un défi insurmontable. Or, votre performance au travail dépend de votre équilibre physique. Plus votre énergie est haute, plus votre corps et votre cerveau seront efficaces. Vous pourrez par conséquent mieux gérer le stress au travail. Découvrez dans cet article comment canaliser son énergie au travail.

Comment optimiser son énergie ?

Comment canaliser son énergie au travail
Comment canaliser son énergie au travail

L’énergie est l’un des leviers de la gestion du temps. C’est le carburant nécessaire pour que nous puissions vaquer à toutes nos activités. Or, nous disposons de plusieurs sources d’énergie naturelle. A vous de savoir comment en tirer partie au maximum.

1. Le capital santé

Chaque être humain dispose d’un capital énergie. Une fois que celui-ci est entamé, il faut du temps pour que cette énergie puisse se reconstituer. Vous avez au fond de vous une fragilité qui exige une vigilance particulière. C’est pourquoi il est nécessaire d’effectuer des check-up médicaux réguliers. Vous pourrez ainsi vous rassurer que rien n’entrave votre énergie disponible.

Pour préserver votre énergie, rien de tel qu’une bonne hygiène de vie, une alimentation saine et un rythme qui respecte vos besoins physiologiques. Vous devez également utiliser toutes les sources d’énergie disponibles afin de préserver votre capital vital.

2. Le sommeil

C’est l’une des sources les plus importantes pour préserver votre capital santé. En quantité suffisante, le sommeil vous permet de récupérer avec efficacité des efforts fournis dans la journée. Le défi est donc de pouvoir dormir efficacement. Ce défi est d’autant plus grand que tous les prétextes sont bons pour reculer l’heure de se coucher : rituels familiaux ou sociaux, terminer un autre chapitre, patienter jusqu’à la fin d’un film, etc. Or, le prochain coup de sommeil viendra plus ou moins une heure trente après. Il ne s’agit donc pas uniquement de quelques minutes, mais de tout un cycle que vous avez perdu.

Pourtant, le nombre de cycles enchaînés au cours d’une même nuit de sommeil est très important. La dernière phase du cycle du sommeil qui est celle du sommeil paradoxal (celle des rêves) est la plus propice à la récupération psychique. Or, cette phase s’allonge à chaque nouveau cycle. Vous devez donc être à l’écoute de votre corps (signaux de fatigue de votre corps, bâillements, relâchement des muscles) afin de gagner des cycles supplémentaires. Ce qui offrira davantage de temps à votre organisme pour se ressourcer. Vous serez également plus efficace dans la journée.

3. Les périodes de déconnexion

A chaque fois que vous arrêtez de travailler, c’est comme si vous fermiez les sources qui alimentent votre productivité. Plus cette déconnexion est totale, plus votre organisme pourra réellement se ressourcer. D’où l’utilité de pratiquer des activités extra-professionnelles qui vous permettent de vous déconnecter réellement de votre travail. Ce qui vous permet de sauvegarder votre énergie et d’éviter des fuites.

4. Les boosters d’énergie

Certaines friandises sucrés, le thé ou le café ont la capacité de booster instantanément votre énergie. Toutefois, il s’agit d’une énergie d’agrément, ses effets se dissipent rapidement. Ils sont ainsi des leurres et peuvent vous pousser à oublier d’écouter votre corps qui réclame du repos.

Consommez donc ces boosters avec précaution. En vous procurant une énergie éphémère, ils vous induiront en erreur sur votre niveau de fatigue réel. Prendre plusieurs tasses de café pour augmenter votre productivité afin de terminer un dossier ne remplace pas une bonne nuit de sommeil. Lorsque vous êtes surchargé au travail, la solution est d’optimiser votre consommation d’énergie.

5. Canaliser son énergie : Adapter son rythme de travail à l’énergie disponible

Pour canaliser son énergie au travail, on peut optimiser sa consommation d’énergie. Il faudra alors adapter ses activités à ses rythmes chrono-biologiques. Vous pouvez par exemple, réserver vos matinées (avant 11 heures) pour travailler sur des dossiers de fond qui exigent beaucoup de réflexion et de concentration. Les tâches moins cérébrales aux heures creuses. Planifiez les réunions de créativité au pic d’efficacité dans l’après-midi (vers 15 heures 30 minutes).

De cette façon vous ne dépenserez pas le plein de votre énergie sur des choses moins importantes. Vous ne vous forcerez pas non plus à produire un résultat quand votre cerveau n’en est pas capable. Non seulement vous serez plus efficace, mais en plus, vous éliminerez les toxines associées aux émotions négatives.

6. Les émotions positives pour canaliser son énergie au travail

A l’inverse des émotions négatives qui vous épuisent, les émotions positives vous donnent de l’énergie. Vous pouvez améliorer le cours de vos pensées grâce à l’énergie solaire. De plus, il possible d’améliorer l’efficacité de vos capteurs solaires peu importe le climat présent. Pour ce faire, accordez davantage d’attention aux bons moments de la journée. Vous pouvez également multiplier les émotions positives en tirant profit de vos weekends : voyages, projets personnels gratifiants, activités passionnantes, etc.

Gérer et canaliser son énergie au travail dans la durée

Comment canaliser son énergie dans la durée
Comment canaliser son énergie dans la durée

Vous êtes saturés par le travail et malgré votre fatigue vous persistez à vouloir tout faire ? Attention, vous n’êtes pas loin du burn-out. Pour rester performant, il faut savoir canaliser son énergie. Cela passe par une optimisation de chaque instant :

1. Organisation d’une journée pour canaliser son énergie

Répartissez efficacement les différentes tâches que vous accomplissez tous les jours (lecture des e-mails, appels téléphoniques, réunions, etc.) pour évitez de vous disperser. Placez les tâches chronophages en début de journée. Pour les moments où vous êtes au maximum de votre capacité, prévoyez des cycles de travail intensif d’une heure ou une heure et demie. Ménagez-vous également des temps morts pour vous reposer ou faire face aux imprévus.

2. Canaliser son énergie sur la semaine

Dès le lundi, organiser vos différentes tâches : celles que vous devez prioriser et celles que vous pouvez déléguer. En fin de semaine, faites une introspection pour sonder vos émotions. Si vous ressentez de la colère, cela indique un manque de reconnaissance. A l’inverse, si vous ressentez la joie, cela indique que vous êtes satisfait d’un résultat. Prenez le temps de célébrer cette réussite.

3. Canaliser son énergie : Évaluation mensuelle

Les personnes qui se fatiguent sont celles qui sont constamment dans l’action. Aussi, évitez de dépenser ainsi votre énergie, au contraire, planifiez des activités qui sortent du quotidien. Des activités sources d’inspiration, d’ouverture d’esprit et de régénération : déjeuner avec un collègue, planifier une visite d’atelier dans votre entreprise ou encore d’un salon professionnel. De temps à autres, lisez des revues spécialisées ou des ouvrages de management.

4. Une fois par saison

Chaque fin de saison, prenez le temps de faire le point sur vos objectifs personnels. Sur les valeurs qui vous tiennent à cœur et dégagez un plan d’action. Vous pouvez à cette occasion planifier une formation en développement personnel, des séances de sophrologie ou de reprendre une activité physique. Prenez au moins une résolution par rapport à cela.

Techniques pour canaliser son énergie

Techniques pour canaliser son énergie
Techniques pour canaliser son énergie

Un moyen par excellence pour canaliser son énergie et la gérer en toutes circonstances c’est le yoga. Toutefois, il y a également la relaxation ou la respiration et la méditation. Notez que tandis que certains manqueront d’énergie, d’autres au contraire vont en déborder.

1. Gérer le manque d’énergie

Lorsque vous avez du mal à vous lever le matin, la première question à vous poser est : ai-je suffisamment dormi ? En effet, si vous accumulez la fatigue par des nuits d’insomnie, il est normal que vous n’ayez pas de l’énergie au lever. C’est le contrecoup de la fatigue accumulée et elle se transforme en excitation au moment de se coucher.

Pour gérer votre trop plein d’énergie au moment de vous coucher, pratiquez une respiration profonde ou la relaxation. En pratiquant la respiration, votre endormissement sera facilité et plus rapide. De plus, votre sommeil sera moins agité et vous pourrez vous lever plus facilement le matin.

2. Gérer le trop plein d’énergie

Avoir un trop plein d’énergie peut également vous nuire autant que de ne pas en avoir assez. En effet, les personnes hyperactives ont un constant besoin de bouger. Elles veulent aller vite dans tout et sont toujours prêtes à faire de nouvelles activités au dépend des anciennes. Pourtant, il est important de prendre le temps de se poser pour réfléchir et canaliser son énergie. Vous pourrez alors vous en servir pour faire avancer les projets les plus importants. Votre énergie doit servir à ce qui est nécessaire et non vous pousser à vous éparpiller.

Généralement, les personnes débordantes d’énergie commencent plusieurs tâches en même temps. Au final, aucune n’est achevée. Elles dépensent beaucoup d’énergie pour tout commencer, mais leur projet n’avance pas. Canaliser son énergie est primordial pour parvenir à ses fins.

Pour vous canaliser, apprenez à noter toutes vos idées dans un bloc note et à les laisser mijoter quelques jours. Cela vous permettra d’avoir du recul et de mieux analyser se qui est réalisable ou non. Ce qui est prioritaire ou non. Cette technique vous permettra d’être plus efficace pour gérer votre énergie.

Associé à la respiration et à la relaxation, cela vous permet de mieux oxygéner votre cerveau et de le rendre plus performant. Un cerveau bien oxygéné permet une meilleure analyse de la situation et la prise de décision est davantage facilitée.

3. La respiration pour gérer son énergie

La respiration permet de canaliser son énergie et de gérer les baisses et les hausses d’énergies. Elle est également efficace lorsque celle-ci se dérègle dans un sens ou l’autre suite à un stress (accident, peur, etc.). La respiration carrée est une technique simple que vous pouvez pratiquer partout.

Pour vider vos poumons, faites les exercices suivants :

  • Inspirez en comptant jusqu’à 3
  • Bloquez votre respiration, poumons pleins en comptant 3
  • Expirez en comptant 3
  • Bloquez votre respiration, poumons vides en comptant 3

Refaites ce cycle au moins 5 fois.

Avec l’habitude, vous augmenterez le temps de chaque phase en comptant beaucoup plus de temps (4, 5, 6, voire plus). Toutefois, veillez à ne pas le faire au point de perdre votre souffle. Respirez calmement. Si vous ressentez de la fatigue, vous retrouverez de l’énergie à l’issu de cet exercice. En revanche, si vous êtes excité, il vous calmera. Cependant, pour gérer l’énergie, rien ne vaut la relaxation.

La relaxation bio-dynamique pour canaliser son énergie

Canaliser son énergie grâce à la relaxation bio-dynamique
Canaliser son énergie grâce à la relaxation bio-dynamique

La relaxation est le meilleur moyen de canaliser son énergie. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une ouverture intérieure, un lâcher-prise des mécanismes psychomoteurs (fonctionnels et respiratoires) relatifs à notre écoute permanente de notre système autonome. Autrement dit, cette pratique développe une réelle prise de conscience du corps et du mouvement. Elle permet ainsi de restimuler l’énergie interne par la ré-oxygénation des flux sanguins qui régulent et redynamisent le corps selon l’expérience de chacun.

Cette méthode est utilisée depuis longtemps pas les maître japonais pour :

  • améliorer la maîtrise de l’énergie vitale,
  • augmenter leur concentration,
  • accroître leur capacité de maîtrise corporelle,
  • et bien-sûr améliorer la gestion des relations et de l’environnement.

Cette réharmonisation interne permet une reconnexion des différentes parties du corps. Elles pourront alors vibrer sur une même fréquence. Ce réajustement permet également de libérer les interférences créées par le stress négatifs de la vie.

1. La transformation énergétique

Gymnastique de longue vie et pratique Shaolin, perception du Yin et du Yang interne et externe. Cette pratique est une méthode de respiration en mouvement qui a pour bénéfice le nettoyage et permet le décrassage du corps. L’utilisation et la maîtrise de l’énergie interne, dans une forme intra et extra corporelle vont réunifier l’harmonie du corps, libérer les résidus
énergétiques accumulés dans les rouages articulaires et permettre la redynamisation des énergies intracorporelles et cellulaires.

Cette pratique respiratoire en mouvement, est la plus utilisée aujourd’hui en Orient. Elle maintient un meilleur équilibre, physique, énergétique et corporel. Ce qui permet aussi une plus grande harmonisation dans les relations sociales.

2. La conscience régénératrice vers l’épanouissement de soi

Assis en tailleur, étirez devant vous en touchant le sol, le ventre, les avant-bras, le centre, le haut du dos et le front. Transférez le bassin en avant et posez les genoux sur le sol, le corps en position chat. Étirez la jambe gauche loin derrière, les bras en extension devant, étirez le dos et le talon de la jambe tendue. Refaites l’exercice avec l’autre jambe puis ramenez les
talons au sol.

Cet exercice permet de passer tranquillement et sans douleur d’une position assise en tailleur à une position d’extension du corps. La pratique réalisée dans cette forme, réactive l’énergie de l’ensemble du corps et permet de reprendre le lien avec l’espace externe en ramenant l’énergie dans l’axe du dos.

Pour aller plus loin, je vous propose de suivre cette vidéo : Comment canaliser son énergie intérieure.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet article :canaliser son énergie au travail, comment canaliser son energie, gerer son energie au travail

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :