La quête du bonheur est une actualité depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. Vivre heureux est par ailleurs très bon pour la santé. En effet, le bonheur tiens le stress de la vie quotidienne éloigné de vous. Or, le stress est l’une des causes principales de plusieurs maladies, des plus bénignes aux plus graves. Découvrez dans cet article 7 astuces pour vivre dans le bonheur.

Astuce 1 : Développer sa confiance en soi pour trouver le bonheur

Le bonheur - Développer sa confiance en soi
Le bonheur – Développer sa confiance en soi

Au-delà de la confiance en soi, vous devez apprendre à avoir confiance à la vie. Croire que tout ce qui peut vous arriver ne vous détruira pas, croire en la vie, aux personnes et à votre propre capacité à vous en sortir. sachez que la confiance en soi est la clé de toute réussite et du bonheur. Vous êtes la première personne qui devrait avoir confiance à vous car vous savez qui vous êtes.

Poser un regard positif sur sa vie

En effet, les personnes qui manquent de confiance en elles ne prennent pas le temps d’observer leur vie en face : généralement, elles se dénigrent injustement. Pourtant, leurs amis autour d’elle peuvent voir leurs qualités. Le sentiment d’insatisfaction vient assombrir leur image d’elles-mêmes. Ce qui contribue à mettre des barrières au travers de leur route.

Vous devez être en mesure d’avoir un regard objectif sur votre propre personne. Le bonheur vient lorsque vous êtes en accord avec votre nature propre. La force de la confiance en soi vient lorsque vous considérez tout ce que vous parvenez à accomplir au jour le jour. C’est votre responsabilité d’avoir confiance en vous car sinon les circonstances de la vie et les autres se chargeront de vous rabaisser. Vous devez y travailler si vous voulez atteindre vos objectifs et vivre dans le bonheur.

Accepter de faire des erreurs

Il vaut mieux que les erreurs commises soient les vôtres et non celles d’une tierce personne. En effet, le manque de confiance conduit souvent les personnes à s’en remettre à l’avis des autres, puisque le leur est sans valeur. De ce fait, les décisions qu’elles prennent ne sont pas les leurs, pire elles attendent indéfiniment sans jamais rien oser. Pas étonnant que ce qui arrive ne correspond pas à leur attente, ce qui contribue à leur faire douter davantage. S’en suivent alors les regrets et les questions du genre : pourquoi ai-je suivi ce conseil ? J’étais pourtant sûr que ça ne marcherait pas… La personne renforce ainsi son sentiment de manque confiance en elle.

Ainsi, la confiance en soi est également la capacité de s’écouter, de prendre ses propres décisions et de poser des actes en accord avec soi-même. Certes, il faut prendre les avis, mais la décision finale vous revient. Apprenez à faire confiance à votre instinct.

Astuce 2 : Apprendre à communiquer

Une vie de bonheur est une vie dans laquelle l’amour occupe une place importante. Or, la communication à une place centrale dans une relation d’amitié ou d’amour et même dans le milieu professionnel. Cela s’explique par l’intelligence émotionnelle. C’est un réel bonheur de pouvoir communiquer de façon fluide sans colère ni jugement.

La puissance de la communication

Une bonne communication entre deux personnes est une puissance réelle. Cela qu’elles travaillent ensemble, vivent ensemble ou se connaissent tot simplement. Dans la communication on a souvent l’impression d’être incompris même quand tout va bien. A combien plus forte raison quand rien ne va !

Daniel Goleman préconise d’appliquer la formule XYZ pour une formulation positive : Quand tu as dis « X », j’ai compris « Y » et j’aurais préféré « Z ». Une bonne communication repose sur des principes de bases indiscutables. Par exemple, le fait que peu importe comment je m’exprime à un moment donné, mon intention ne sera jamais de te nuire. Au contraire, mon intention sera de faire avancer la situation, la relation ou le projet. Il peut arriver que nous soyons tous les deux las au point de ne plus maîtriser les paroles que nous disons. Cependant, le fond doit toujours rester positif, constructif et dépourvu de tout désir de nuire.

Savoir dialoguer

Vous devez apprendre à dialoguer avec justesse. Pour cela, vous devez accorder l’attention nécessaire (empathie) et anticiper sur un changement de ton. Apprenez à dialoguer sans masque, sans mensonge. Personne n’est parfait, une incompréhension peut survenir, mais sans transparence, vous aurez du mal à vous faire comprendre de l’autre.

Vous avez sans doute probablement rencontré des personnes mal intentionnées, qui vous ont blessé. Dans ce cas, vous avez pu tourner la page et aller de l’avant pour bâtir d’autres relations. Parfois aussi il s’agissait de parler franchement à la personne pour lui exprimer votre ressenti. Bien souvent la personne s’excusera car elle ne s’était même pas aperçu qu’elle vous blessait.

Le bonheur se trouve dans la façon de communiquer et de s’exprimer simplement, d’après ce que l’on ressent. L’important c’est de ne porter aucun jugement et de respecter l’autre. Un petit message pour dire que l’on pense à autrui ou juste pour dire merci fera beaucoup de bien.

Astuce 3 : Apprendre et transmettre pour être heureux

Nous sommes capable d’apprendre à tout âge. Apprendre des nouvelles façon de faire, de nouvelles langues, attitudes, etc. L’apprentissage ne s’arrête pas une fois que nous avons quitté les bancs de l’école. La vie est faite de découverte et vous pouvez encore apprendre si tel est votre souhait.

N’admettez jamais comme définitif votre incapacité à apprendre une notion aujourd’hui. Votre pensée doit plutôt être celle-ci : « aujourd’hui je n’ai pas compris ceci, faute de moyens à ma disposition ». Ensuite, posez-vous la question suivante : que puis-je faire maintenant de concret pour accéder au savoir qui me fait défaut ? »

Apprendre va de pair avec découvrir, écouter, lire et mettre en pratique. C’est ce qui vous permet de penser différemment, de découvrir de nouvelles ressources en vous pour acquérir de nouvelles capacités. Dites-vous bien qu’il n’y a rien de rebutant dans l’échec. Au contraire, il permet de s’améliorer, d’approfondir la technique et même de découvrir de nouvelles façon d’apprendre.

C’est un réel bonheur de transmettre et de partager le plaisir qu’on a eu de lire un certain ouvrage. Vous pouvez même suggérer ou offrir l’ouvrage à lire à une personne. Le bonheur passe également par l’échange, l’ouverture d’esprit et des nouvelles façon de vivre.

Astuce 4 : Bien dormir et s’alimenter correctement

Le bonheur - Bien dormir et s'alimenter correctement
Le bonheur – Bien dormir et s’alimenter correctement

L’insomnie est un mal de la société actuelle. Bien dormir signifie avoir un sommeil réparateur. Ce qui est nécessaire pour permettre à notre corps de se régénérer et pour que notre cerveau puisse trier les informations. Une bonne relaxation apporte au corps le repos nécessaire pour mener une vie saine.

Comment améliorer la qualité de son sommeil ?

Pour améliorer votre sommeil, vous devez premièrement adopter une routine dans l’heure du coucher. Le corps produit des hormones qui le préparent au sommeil. Or certains métiers exigent et modifient le rythme naturel et dérèglent l’horloge biologique. C’est pourquoi, il est indispensable de se créer une routine que vous respectez peu importe les circonstances.

Une étude réalisée en 1996 sur des centenaires a démontré que le respect de l’horloge biologique avait une action directe sur la longévité. Aussi, veillez à vous coucher à des heures régulières.

Relation entre la manque de sommeil et une mauvaise alimentation

Le manque de sommeil joue également sur votre cerveau, particulièrement dans la région du cortex évaluant la satiété. Ainsi, les zones d’envies se trouvent stimulées. D’après le chercheur Matthew Walker (département de psychologie à l’Université de Californie, Berkeley), une personne privée de sommeil aura tendance à rechercher les aliments plus caloriques.

Certes il n’est pas facile de trouver le sommeil quand les idées et les problèmes se bousculent dans votre tête. Une solution serait de répondre à la question suivante : Serait-il possible que je me lève tout de suite pour trouver des pistes de résolution à ce problème ?

Lorsque la réponse est positive, alors levez-vous et notez toutes les idées qui traversent votre pensée. Votre nuit sera écourtée, mais vous pourrez vous rendormir plus facilement ensuite. Vous aurez contribué à trouver une véritable solution au problème.

A l’inverse si la réponse à cette question est non, notez les problèmes que vous ressassez dans un carnet et rendormez-vous. Le fait de se décharger ainsi de vos problèmes sur le papier permet au cerveau de se libérer plus facilement.

Astuce 5 : Contempler et s’émerveiller devant ce qui nous entoure

Le bonheur se trouve également dans la redécouverte de tout ce qui nous entoure : la nature, les trajets (en bus ou en métro), les gestes quotidiens, etc. Chacun de ces éléments pratiqués tous les jours peuvent devenir insignifiants au point qu’on n’y prête plus attention.

La contemplation

On attend généralement des gens dire : « je n’ai pas vu le temps passer ! » La vie passe et bien souvent, nous sommes inconscient de la beauté qui s’y trouve. Cela est d’autant plus difficile quand les circonstances semblent se liguer contre nous : décès, licenciements, conflits, passages délicats, etc. Pourtant, dans ces moments il ne faut surtout pas rester prostré et vide. Vous pouvez par exemple ouvrir les yeux et regarder à la beauté d’un immeuble, ou les détails d’un tissu. Le secret est de pouvoir regarder autour de vous comme si s’était la toute première fois.

L’émerveillement

Savoir s’émerveiller de la beauté de tout ce qui nous entoure apporte également du bonheur : des sons, un oiseau, un coucher de soleil. Pour cela, la clé c’est de prendre la vie non comme elle se présente à nous, mais tel que nous voulons qu’elle soit. C’est également prendre le temps de dessiner une courbe, d’analyser une couleur, etc.

Loin de vous faire perdre du temps inutilement, cela change votre regard sur la vie et transforme positivement vos pensées. A chaque fois que vous le ferez, vous ressentirez une joie jaillir en vous.

Astuce 6 : Sourire et respirer des source du bonheur

Le bonheur - Sourire et respirer des sources du bonheur
Le bonheur – Sourire et respirer des sources du bonheur

Les expressions de notre visage ont le pouvoir de changer nos émotions. Anthony Robbins a intégré ce détail en répétant cette phrase lors de ces conférence « Emotion is made by motion » : C’est le mouvement qui crée l’émotion. Le psychologue William James disait à cet effet « c’est le sourire qui rend heureux ». Aussi, souriez à la vie, aux autres, à la tâche, en marchant, etc.

Certes il n’est pas facile de sourire quand tout va mal, mais détendre vos lèvres quelques instant vous permettront d’aller mieux. Si vous avez du mal à sourire, entourez-vous des images affichant un sourire radieux. L’effet sera pratiquement le même.

La respiration consciente vous fera également beaucoup de bien. Pour cela, procédez comme suit :

  • Mettez vos mains sur votre thorax et respirez en ressentant les mouvements de votre buste.
  • Ensuite, réalisez une deuxième respiration en posant les mains sous votre poitrine. Une fois encore sentez vos poumons se remplir d’air et se vider.
  • Enfin, descendez vos mains et posez-les sur votre ventre. Inspirez en gonflant le ventre, puis expirez à fond une dernière fois en rentrant votre ventre.

Vous pouvez réaliser ces 3 exercices en 2 minutes à tout moment, peu importe le lieu.

7. Pratiquer la relaxation : Pourquoi pas la relaxation bio-dynamique ?

De nombreuses personnes vivent dans un stress négatif subi. Pour s’en défaire, elles se livrent à la pratique du sport intense afin d’obtenir un résultat immédiat. La relaxation bio-dynamique s’inscrit dans un schéma différent. Son but est de préserver (ou retrouver) son équilibre psychosomatique, de réguler son tonus, afin d’éprouver un bien-être. A l’image de certains sports souples (comme le yoga) elle produit une joie profonde et durable.

Cette joie est le résultat de l’expérience d’un calme et d’une paix intérieure, dans une détente heureuse et énergique à la fois. Une énergie travaillée en conscience, tout en régulant les émotions, les apaise et favorise l’équilibre physique, grâce à des mouvements souples et harmonieux.

Il suffit pour cela, au pratiquant d’être attentif pendant les trente à quarante-cinq minutes de mouvements accomplis avec l’attention nécessaire. Associée à la respiration profonde et ample d’une relaxation de qualité, vous serez régénéré, aussi sûrement qu’après deux heures de marche dans la forêt ou en montagne.

Exercice 1 : Libération des tensions du haut du dos

Descendez votre attention jusque dans les épaules. Puis mobilisez-les en rotation avant arrière, sans bouger les coudes et tout en prenant conscience qu’une chaleur circule le long de votre colonne vertébrale, percevez les mêmes sensations dans votre dos…Ensuite, les épaules basses et les bras complètement relâchés…

La réalisation de cet exercice apporte une prise de conscience directe des tensions accumulées dans les trapèzes et développe une meilleure conscience du dos.

Inspirez en montant uniquement les épaules, bloquez votre respiration et en expirant relâchez le poids de vos épaules et clavicules. Faites l’exercice deux à trois fois.

Les épaules sont l’espace de notre charge, de notre «responsabilité», laquelle peut être vécue, soit comme un fardeau (pesant, accablant), une contrainte de plus, soit, comme un choix pleinement assumé, avec joie, et pourquoi pas, avec plaisir.

Cet exercice peut être un excellent exutoire pour toutes celles et ceux qui exercent d’importantes responsabilités professionnelles : cadres, dirigeants et concerne aussi bien, tous les métiers dont les conditions de travail entraînent une accumulation de stress négatif.

Exercice 2 : Respiration et harmonisation Corps – Espace

Les épaules complètement relâchées, inspirez en ouvrant les épaules vers l’arrière (les mains restant en contact avec les cuisses)… Puis, dans une grande expiration, les épaules basses, ramenez-les devant, en ouvrant tout l’axe du dos et en restant le plus droit possible sans raidir les lombaires…

Cet exercice atténue les spasmes et les contraintes liées aux problèmes respiratoires, (asthme), cardiovasculaires.., Cette pratique favorise l’ouverture aux autres et développe la confiance en soi. Dans une respiration de plus en plus profonde, refaites l’exercice trois à quatre fois, en pleine conscience de toutes vos sensations internes et dans une amplitude avant-arrière

Cet exercice prépare à l’expression consciente de la relation à l’autre. Il a pour finalité de renforcer l’aisance respiratoire dans un accord : tenue du corps et souffle, en favorisant la concentration, l’écoute de soi-même, la confiance en soi et en l’autre.

Il concerne le champ relationnel qui débute par une présence à soi-même, avant de se déployer vers l’autre. Pour les personnes qui ont du cœur : l’exercice est particulièrement profitable à toutes les personnes exerçant des professions en situations de communication fréquente.

La pratique régulière de cet exercice renforce la compréhension, l’acceptation des autres, dans la différence et l’intérêt pour le sujet éloigné de sa culture.

Pour aller plus loin, je vous propose de suivre cette vidéo : Comment développer ses relations et son bien-être ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :