Après un accident de voiture, une chute ou encore, un trauma, des stigmates physiques peuvent subsister. Résultat ? Il devient difficile de se sentir à l’aise dans son corps et d’accepter la nouvelle apparence qu’il arbore. Des complexes peuvent ainsi faire leur apparition et un mal-être physique se faire ressentir. Heureusement, ces tristes conséquences ne sont pas une fatalité. En effet, une solution concrète, sûre et efficace existe : la chirurgie esthétique en Tunisie. 

Découvrez les réponses aux questions générales portant sur la chirurgie réparatrice en Tunisie 

Une opération de chirurgie réparatrice est une intervention particulière qui revêt pour le patient une importance capitale. En effet, la vocation de cette dernière n’est pas simplement d’embellir, comme dans une opération de chirurgie esthétique en Tunisie classique, mais bien de réparer. Dans de telles circonstances de nombreuses questions d’ordre général se posent : Medicalys vous propose d’y répondre ! 

Qu’est-ce qu’une opération de chirurgie réparatrice en Tunisie ? 

Une opération de chirurgie esthétique en Tunisie dite réparatrice est une intervention ayant vocation à réparer une zone du corps altérée par un accident ou encore, consécutive à une malformation congénitale. Les motivations menant à ce type d’intervention de chirurgie esthétique en Tunisie sont différentes de celles menant à une chirurgie plastique classique. Elles jouent d’ailleurs un rôle essentiel dans l’approche qu’un tel projet nécessite. En effet, le chirurgien esthétique ne va pas seulement devoir embellir le corps du patient, il va devoir restituer à ce dernier son intégrité, dans la mesure du possible.

Quand envisager une opération de chirurgie réparatrice en tunisie ?

Une opération de chirurgie réparatrice peut être envisagée dès lors que le patient se sent prêt psychologiquement et en exprime le besoin. Lorsque l’esthétique du corps est altérée par un facteur extérieur, tels que la maladie ou un accident, la dimension psychologique est lourde et elle doit être prise en compte.

Un candidat à une opération de chirurgie réparatrice en Tunisie peut donc se lancer dès lors qu’il a fait le deuil de son corps passé et accepté qu’une réparation de ce dernier est possible mais qu’il sera néanmoins différent de celui qu’il connaissait. Par ailleurs, une opération de chirurgie réparatrice nécessite l’aval des médecins ayant traité le patient. En fonction de la zone à traiter, un délai peut en effet être nécessaire, il est par exemple d’un an pour une mastectomie en seconde intention.  

Une chirurgie réparatrice en Tunisie est-elle prise en charge par la sécurité sociale française ? 

Une opération de chirurgie réparatrice en Tunisie ne peut pas être prise en charge par la sécurité sociale française. Sachez toutefois que, même lorsqu’elle est prise en charge en France, une intervention de chirurgie réparatrice génère des frais pour le patient car les chirurgiens pratiquent, pour la grande majorité, des dépassements d’honoraires par rapport aux tarifs fixés par la sécurité sociale. Une opération de chirurgie réparatrice en Tunisie reste donc souvent moins chère qu’une intervention en France, même en tenant compte de la non prise en charge. Et pour cause, les tarifs pratiqués par les meilleurs chirurgiens esthétiques en Tunisie pour des opérations de qualité similaire en France sont à minima 50% moins élevés. De plus, il est important de noter que les tarifs proposés par les agences esthétiques en Tunisie sont inclus. Les honoraires du chirurgien esthétique en Tunisie, les honoraires de l’anesthésiste, les frais d’hébergement comme l’hospitalisation à la clinique ou encore, les différents transferts tout au long du séjour sont donc compris. Il s’agit pour le patient d’une formule très avantageuse qui écarte tout risque de mauvaise surprise d’ordre financier et permet au patient de se concentrer sur l’essentiel : son bien-être. Enfin, une opération de chirurgie réparatrice en Tunisie permet également au patient de bénéficier d’un confort supplémentaire sur le plan psychologique car un tel séjour est également dépaysant et synonyme d’évasion. Autant de facteurs contribuant à la bonne santé morale du patient. 

Découvrez les réponses aux questions concernant les principales interventions de chirurgie réparatrice en Tunisie

En matière de chirurgie réparatrice, il existe un grand nombre d’opérations qui peut également être envisagé en tant qu’opération à visée esthétique. Medicalys vous propose donc de faire le point sur les différentes opérations de chirurgie réparatrice et de vous livrer les détails de leur déroulement. 

En quoi consiste une otoplastie ? 

Une otoplastie est une intervention visant à corriger les oreilles présentant une anomalie. Il peut ainsi s’agir d’oreilles décollées, mal définies ou encore, excessivement projetée. Dans la majorité des cas, une otoplastie est liée à une malformation génétique mais, elle peut également intervenir lorsque la problématique rencontrée est d’origine traumatique ! En effet, une otoplastie en Tunisie permet de corriger toutes les anomalies touchant les oreilles. Elle assure ainsi leur remodelage et leur positionnement afin de leur donner une allure esthétique.

Dans le détail, sur le plan technique, à l’occasion d’une otoplastie en Tunisie, le chirurgien esthétique réalise une incision dans le sillon rétro-auriculaire (localisé derrière l’oreille), la cicatrice est donc quasiment invisible. Puis, une fois le cartilage de l’oreille mis à nu, le chirurgien esthétique en Tunisie remodèle l’oreille en créant ou en améliorant les reliefs naturels. Si nécessaire, il procède également à la diminution de la taille de l’oreille. Dans un second temps, le chirurgien esthétique en Tunisie, ajuste l’angle rétro-auriculaire, à l’origine de l’effet oreille décollées, qu’il fixe avec des points profonds.

Enfin, tout au long de l’intervention, il s’assure de la parfaite symétrie entre les deux oreilles et de leur harmonie avec le visage du patient ! Pour terminer, à la fin de l’intervention de chirurgie réparatrice en Tunisie un bandeau élastique visant à protéger et maintenir la bonne position des oreilles est posé. Une fois la cicatrisation terminée, les oreilles des patients ayant subi une otoplastie ne sont pas plus fragiles et il n’y a donc aucune précaution particulière à prendre. 

En quoi consiste une rhinoplastie ? 

Il est important de différencier la rhinoplastie esthétique de la rhinoplastie réparatrice. En effet, la première a vocation à corriger un nez dont l’harmonie est jugée insuffisante avec le visage du patient. En revanche, une rhinoplastie réparatrice en Tunisie, que l’on désigne également par rhinoplastie reconstructrice, est envisagée lorsque le nez présente une anomalie liée à un traumatisme avec fracture ayant pour conséquences, une altération esthétique du nez ou encore, une gêne respiratoire.

Une rhinoplastie réparatrice peut également être réalisée pour corriger une précédente rhinoplastie aux résultats jugés insatisfaisants. Dans le détail, une rhinoplastie réparatrice liée à un trauma répond à des critères bien précis, c’est-à-dire que le coup reçu aura entraîné un hématome de cloison, syndrome du boxeur, qui engendre une accumulation de sang au niveau de la cloison nasale qui peut s’infecter et faire fondre le cartilage.

Ce type de rhinoplastie en Tunisie nécessite donc, dans la majorité des cas, une greffe autologue. Sur le plan technique, à l’occasion d’une rhinoplastie réparatrice en Tunisie, le chirurgien procède donc à un prélèvement de cartilage, généralement au niveau de l’oreille ou du crâne, afin de greffer ce dernier dans la zone nécessitant une correction. Lorsqu’une telle intervention est envisagée après une rhinoplastie ratée, le chirurgien procède à la correction de ce qui dérange le patient. Il s’agit généralement d’un aspect nez épaté lié à une rhinoplastie qui a été mal faite. Le chirurgien esthétique en Tunisie procède donc à une nouvelle ostéotomie et régularise l’arrête du nez afin que le résultat final soit en totale harmonie avec le visage du patient.

Enfin, il est important de noter qu’en matière de chirurgie réparatrice, il est plus difficile de corriger la pointe du nez que les deux tiers-supérieurs. En effet, une amputation de cartilage dans cette zone peut avoir des répercussions fonctionnelles, notamment au niveau de la respiration. L’objectif d’une rhinoplastie réparatrice en Tunisie sera donc de reconstruire la valve nasale altérée par la précédente intervention, afin de permettre au patient de retrouver une respiration convenable. 

En quoi consiste une chirurgie mammaire réparatrice en Tunisie ? 

Assimilée par un grand nombre de personnes à la chirurgie esthétique, la chirurgie mammaire est pourtant bien souvent envisagée dans un objectif de chirurgie réparatrice. Et pour cause, la chirurgie mammaire en Tunisie englobe un grand nombre d’interventions permettant de remédier à de multiples problématiques relevant de la chirurgie réparatrice.

On compte ainsi, la réduction mammaire et l’augmentation mammaire. Une réduction mammaire en Tunisie peut ainsi être envisagée pour diminuer le volume de la poitrine lorsque celui-ci est excessif.

En effet, une hypertrophie mammaire peut avoir pour conséquence des douleurs physique difficile à supporter au quotidien, notamment au niveau du dos, du cou ou encore, des épaules. En outre, une hypertrophie mammaire peut également être un frein dans la pratique d’un sport ou dans la faculté à se vêtir selon ses envies.

Enfin, ce dérèglement de la glande mammaire peut avoir un impact négatif sur le plan psychologique car un volume excessif de la poitrine peut être la source de regards indésirables sur cette zone et d’une gêne liée à l’image que peut renvoyer une poitrine généreuse. Pour se faire, le chirurgien esthétique en Tunisie va donc procéder à une aspiration des tissus et à un lifting de la poitrine afin que cette dernière retrouve une belle apparence.

L’augmentation mammaire, quant à elle, peut être envisagée après une mastectomie afin de reconstruire la poitrine. Elle va alors permettre de restaurer la beauté originelle de la poitrine de la patiente. Cette dernière pourra ainsi renouer avec sa féminité qu’elle considère perdue en arborant le volume et la forme qu’elle désire.