Le stress nuit considérablement à notre bonne santé, mais également à notre performance professionnelle : baisse de concentration, épuisement, nervosité, etc. Afin de travailler dans les meilleures conditions (esprit calme, bonnes capacités physiques et mentales), la relaxation agit efficacement contre le stress au travail. En effet, les techniques de relaxation vous permettent de mieux gérer les tâches au quotidien sans stress. A cet effet, il existe différentes techniques de relaxation telles que la méditation, la relaxation bio-dynamique, la sophrologie, etc. Découvrez dans cet article 5 techniques de relaxation pour gérer le stress au travail.

Stress au travail : De quoi s’agit-il ?

Qu'est-ce que le stress au travail
Qu’est-ce que le stress au travail

Peu importe l’âge ou le statut professionnel, le stress se retrouve dans tout environnement de travail. Il peut en effet survenir à tout moment dans le monde du travail : objectifs à atteindre, nouveaux clients à convaincre, chiffre d’affaires à réaliser, etc.

Le stress ainsi généré est également préjudiciable pour le fonctionnement de l’entreprise : absentéisme, démotivation des équipes, perte (baisse) du niveau et de la qualité de la production, etc. C’est un mal qui affecte l’organisation des entreprises. Le stress au travail est également source de tensions qui aboutissent généralement sur des :

  • Conflits entre collègues
  • Difficultés de communication entre collègues
  • Difficultés personnelles à gérer le stress au travail.

Pourtant pour une bonne santé mentale et physique, il est nécessaire de pouvoir gérer son stress.

1. Définitions du stress au travail selon l’INRS et l’OMS

L’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles) définit le stress au travail comme : un déséquilibre entre une tâche à accomplir dans le cadre professionnel et les ressources dont la personne dispose pour y répondre. Pour l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), il s’agit d’un ensemble de réactions que les employés peuvent manifester face à des exigences et pressions professionnelles. Particulièrement lorsque celles-ci ne correspondent pas à leur capacité et à leur connaissances, remettant à cause leur aptitude à y faire face.

2. Stress positif et stress négatif

On parle de stress positif lorsqu’il permet à la personne concernée d’exécuter la tâche demandée. En revanche, lorsqu’il s’installe et submerge totalement la personne, il devient négatif.

Il n’est pas facile d’identifier les cas de stress. Premièrement parce que les personnes victimes ne le signalent pas. Ensuite, parce que l’attitude commune est de nier son existence ou de les attribuer à un manque de compétences pour le poste. Pourtant, le stress peut se manifester à la suite des agressions verbales, d’un ressenti négatif au travail ou d’un comportement de harcèlement.

Les risques psychosociaux ont été définis (début des années 2000) afin d’évaluer les conditions de travail. Ces risques regroupes des risques professionnels d’origine et de nature diverses. Il s’agit d’éléments mettant en péril l’intégrité physique et la santé mentale des salariés. Ce qui par conséquent impacte le bon fonctionnement des organisations.

3. Conséquences du stress au travail 

Quelles sont les conséquences du stress au travail
Quelles sont les conséquences du stress au travail

Les symptômes de stress au travail sont pareils que pour un cas de stress normal. Toutefois, le stress chronique au travail peut entraîner une souffrance tant physique et émotionnelle que psychologique intense. On parle alors de burn-out ou de syndrome de l’épuisement professionnel. C’est la conséquence d’un état d’épuisement généralisé.

Lorsque le niveau de stress au travail est important, les salariés n’en souffre pas seuls. En effet, les conséquences se répercutent également sur l’entreprise elle-même (organisation et économie). C’est pourquoi il est essentiel d’adopter des mesures préventives.

Les conséquences sur le fonctionnement de l’entreprise sont les suivantes :

  • L’absentéisme et le turnover : les salariés stressés s’absentent plus souvent afin de fuir l’ambiance négative de l’entreprise. Ils sont également enclins à changer de travail ce qui augmente le turnover ou rotation du personnel.
  • Le recrutement : Puisque l’entreprise ne parvient pas à retenir ses employés, elle aura également de la peine à les remplacer.
  • Les accidents du travail : Le stress diminue la concentration, ce qui augmente les risques d’accidents au travail.
  • La baisse de la créativité : Un employé dont les efforts ne sont pas encouragés risque fort de se décourager et d’être démotivé. Ce qui contribuera à baisser sa créativité.
  • La baisse de la productivité : Un salarié démotivé du fait d’un stress aigu ne peut avoir une performance élevé.
  • La dégradation de l’ambiance de travail : Le stress négatif ne favorise pas de bonnes relations entre employés et avec la direction de l’entreprise.

Chacune des conséquences sus-citées à un impact direct sur l’économie et la réputation de l’entreprise. Un climat de tension extrême peut porter atteinte à l’image de l’entreprise.

Stress au travail : 5 techniques de relaxation anti-stress

Quelle technique de relaxation pour lutter contre le stress au travail
Quelle technique de relaxation pour lutter contre le stress au travail

La relaxation est un moyen efficace de gérer le stress professionnel afin de préserver votre santé. Ainsi, les exercices de relaxation sont indiqués pour retrouver un repos physiologique, physique et émotionnel optimal. La relaxation au travail élimine l’anxiété, régule le rythme cardiaque et entraîne un bien-être complet. Ce qui a des répercussions aussi bien sur votre concentration que sur votre productivité et votre performance.

Il existe différentes techniques de relaxation. A chacun de trouver celle qui lui convient le mieux ou de combiner plusieurs méthodes. Voici 5 techniques de relaxation anti-stress :

1. La méditation

C’est la technique de relaxation anti-stress la plus connue. La particularité de la méditation est qu’elle agit tant sur la mental que sur le corps. Ce qui permet de relâcher les pensées négatives et de réguler les angoisses au quotidien. Au-delà d’un exercice, la méditation est avant tout un art. Elle permet d’éviter les maladies mentales et cardio-vasculaires. La méditation permet également de maîtriser les émotions négatives et vous aide à recentrer vos pensées. Ce qui contribue à lutter efficacement contre les situations stressantes.

2. Le massage relaxant

Le massage relaxant procure une profonde détente et vous permet de lâcher prise, d’évacuer le stress et d’éliminer les toxines du corps. Il s’agit d’une technique mécanique qui permet de dénouer les tensions musculaires et articulaires causées par le stress. Pour plus d’efficacité, il est conseillé de le pratiquer avant d’aller au travail. Vous aurez ainsi un esprit serein et vous serez plus à même de gérer une journée de travail sans stress. Pratiqué le soir, il libère le corps et l’esprit du stress emmagasiné durant la journée. Sans oublier que cette méthode de relaxation vous permet également d’augmenter votre concentration et vos capacités intellectuelles.

3. La sophrologie

Parmi les méthodes de relaxation les plus efficaces, on compte la sophrologie. Cette pratique associe un ensemble d’exercices de méditation et de yoga afin de diminuer les sensations de stress, d’angoisse et de tension. Conséquence, vous ressentez un bien être physique et mental durable.

Voici 3 exercices de relaxation efficaces contre le stress au travail :

Exercice 1 : Visualisation

Dans la position assise, derrière votre bureau, posez les pieds au sol, les épaules relâchées. Votre tête doit être alignée dans l’axe de la colonne vertébrale. Les mains posées sur votre thorax (les doigts écartés), inspirez profondément. Dans la phase d’expiration resserrez les mains vers le centre du thorax.

Répétez cet exercice 3 fois minimum. Entre chaque respiration, les yeux fermés , visualisez des images positives. Cet exercice apaise le corps et l’organisme, relâche la tension et débloque le thorax.

Exercice 2 : Respiration

Dans la même position que précédemment, posez une main sur votre ventre et l’autre dans le dos au niveau des lombaires. Ensuite, respirez par le nez en gonflant votre ventre. Le stress peut concentrer les tensions dans la partie abdominale. Bloquez votre respiration 5 secondes, puis relâchez tout en expirant par la bouche et en rapprochant vos mains.

Le fait de bloquer sa respiration quelques secondes permet à l’oxygène de bien pénétrer dans les poumons et le reste du corps.

Exercice 3 : Relâcher la tension dans les épaules

Ce dernier exercice se pratique debout, les jambes écartées à la largeur du bassin et les épaules relâchées. Positionnez vos bras le long de votre corps les poings fermés. Ensuite inspirez et bloquez votre souffle tout en faisant remonter vos épaules vers vos oreilles. Puis, expirez en détendant tout votre corps et en relâchant les mains. L’effet anti-stress se ressent tout de suite après.

4. Les postures de Yoga pour lutter contre le stress

Pratique de yoga contre le stress au travail
Pratique de yoga contre le stress au travail

Les exercices de respiration et d’étirement proposés par le yoga sont très efficaces contre le stress au travail. En effet, le yoga harmonise le corps et l’esprit en vous concentrant sur le moment présent. La combinaison des postures vous permet de ressentir un calme et une profonde sérénité.

Exercice 1 : Flexion avant

Cet exercice se pratique debout et fait travailler les muscles avant de vos cuisses (quadriceps). Les bras le long du corps, fléchissez les genoux. Dans la phase de redressement, contractez vos muscles afin de protéger vos genoux d’une hyperextension.

Ce mouvement étire les ischio-jambiers (muscles arrières de la cuisse). Inspirez profondément et expirez en fléchissant le torse vers l’avant et en rentrant le ventre. Posez vos mains sur vos coudes et détendez votre torse, le laissant tomber. Essayez de tenir cette position 5 minutes, ensuite remontez doucement le torse, une vertèbre à la fois (ne relevant la tête qu’en dernier).

Cette posture permet une bonne circulation du sang dans le cerveau et les reins. Elle modifie également votre perception du monde environnant.

Exercice 2 : Posture de la montagne

Cet exercice se pratique debout ou assis. Rassemblez vos mains au niveau du cœur et pressez les l’une contre l’autre avec une pression égale. Rentrez le ventre et laissez retomber le coccyx. Ouvrez la poitrine en faisant rouler les épaules vers l’arrière et le bas. Pendant tout l’exercice gardez les yeux fermés. Vous aurez l’impression de tanguer légèrement, ce qui est tout à fait normal. Veillez également à ce que votre poids soit équitablement réparti entre vos orteils et vos talons. Respirez régulièrement et profondément par le nez et appréciez les sensations.

Cet exercice étire les poignets, détend les épaules et équilibre le corps et l’esprit. Ce qui augmente votre niveau d’énergie et de concentration. Faites l’exercice une à cinq minutes.

Exercice 3 : Extension latérale des bras

Inspirez profondément les mains levées au-dessus de la tête, paumes face au plafond. Gardez les épaules baissées. Expirez et descendez les bras sur le côté, paumes face au sol. Répétez cet exercice 3 fois ou plus en contrôlant vos mouvements et en les synchronisant avec votre respiration.

Cet exercice ouvre la poitrine et favorise une respiration profonde. Le système nerveux est détendu et votre stress diminue.

5. Relaxation bio-dynamique et gestion du stress au travail

Sous l’effet du stress, l’organisme produit des hormones corticoïdes qui diminuent nos défenses immunitaires. Les conditions de vie actuelle favorisent ces phénomènes. Par l’absence ou la désintégration des structures sociales, les résistances mentales et biologiques de l’individu s’affaiblissent.

Exercice 1 : Étirements, harmonisation et souplesse dans l’extension du corps

Assis en tailleur, transférez le bassin et les bras en avant et revenez dans la position du chat (à quatre pattes). Dans une phase d’inspiration, en appui sur les orteils, la jambe droite en extension, le front sur le sol, étirez le dos dans l’axe du corps.

Refaites l’exercice avec l’autre jambe dans l’inspiration, puis les bras en extension, ramenez le corps et le genou jusqu’à vous retrouvez à quatre pattes.

Cette pratique est excellente pour les personnes maintenant des stations assises prolongées ou fournissant d’importants efforts musculaires et s’adresse à toutes les personnes voulant réénergétiser l’ensemble de l’axe longitudinal. Il permet une redynamisation des énergies internes.

L’expansion articulaire et l’étirement intervertébral diminuent les tensions accumulées dans tout le dos suite à des difficultés quotidiennes, par exemple dans les rapports de communication difficiles ou sous stress négatif, comme dans certaines entreprises où les relations se jouent sur des pressions psychologiques, ou plus généralement dans les rapports de pouvoir entre les personnes

Exercice 2 : Réactivation du système autonome de libération de stress

Dans une position assise, les jambes croisées en tailleur, ramenez les avant-bras sur les genoux et portez votre attention dans votre dos. Tout en inspirant, les épaules basses, les yeux fermés, étirez la colonne vertébrale vers le haut…

Dans une expiration et une relaxation profonde du dos sur un plan vertical, relâchez une à une chacune des vertèbres lombaires, dorsales et cervicales, L’exercice se réalise du bas vers le haut.

A nouveau, dans une phase d’inspiration, étirez une à une les vertèbres cervicales, ainsi que chaque dorsale et lombaire jusqu’à extension du dos. Refaites l’exercice plusieurs fois en ressentant bien l’extension de la colonne vertébrale vers le haut dans l’inspiration et dans l’expiration le relâchement du dos vers le bas.

Cela accompli, en position basse, fermez les yeux un instant, prenez une respiration calme et détendue et relâchez le mental pendant une minute

Dans toutes activités professionnelles, par le calme qu’elle procure et du mental et des organes des sens, par l’accès à l’équilibre corps-coeur-esprit, cet exercice renforce la capacité à se centrer sur l’essentiel, facilitant l’efficacité et les prises de responsabilité, avec l’acquisition d’un regard neuf sur ses relations.

La pratique de cet exercice redonne une attitude exemplaire pour tout approfondissement d’une recherche, personnelle et/ou professionnelle, en conscience des sensations internes (acceptation de soi), et externes (perception des situations extérieures).

Pour aller plus loin, je vous propose de suivre cette vidéo : Comment identifier le burn-out.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :