De nos jours, les conflits familiaux sont fréquents et il est convenable de les éviter le plus possible. En effet, lorsqu’ils apparaissent ils sont toujours assimilables à des faits nuisibles qui conduisent à des sentiments négatifs. Un confit qu’il soit familial ou pas, mal géré conduit à entretenir des relations destructrices autour de soi. Dans le cadre familial, il est donc impératif de les traiter et de les prévenir pour améliorer la qualité de vie au sein de la famille. La vie de famille aussi complexe qu’elle soit, nécessite que chaque membre de la famille fasse des efforts pour comprendre les autres même si chacun à sa façon d’agir et de voir les choses.

En outre, il faut aussi prendre en compte différentes expériences que chacun vit personnellement au quotidien. Par exemple chez les adolescents, on note des changements à la fois physiques et psychologiques. La puberté est une étape importante qu’il faut savoir vivre car la personnalité évolue et les complications surviennent constamment.

Souvent considérés comme des facteurs négatifs, les conflits familiaux peuvent également avoir un impact positif sur les membres de la famille. Cela peut parfois constituer un véritable rebondissement favorable pour résoudre un problème et resserrer les liens familiaux .

Certains moments sont particulièrement propices à l’apparition de conflits familiaux. Surtout lorsqu’elles ont un rapport avec l’argent : décisions relatives à la vente d’un bien matériel, donations, héritages etc. Ce qui s’explique par le fait que généralement, certaines personnes se sentent défavorisées par rapport à d’autres. De plus, en cas d’opposition entre plusieurs membres de famille, il n’est pas rare que l’entourage décide de prendre parti, de manière explicite. Suite à cela, il arrive que la situation devienne difficile à gérer si bien que le dialogue devient impossible.

Conflits familiaux : Des causes physiques

Comment sortir des conflits familiaux
Comment sortir des conflits familiaux

Les liens de sang ne signifient pas forcement qu’une harmonie règne au sein de la famille. Lorsque vous retrouvez les membres de votre famille, des comportements irrationnels ou des blessures peuvent réapparaître. En effet, au sein des siens, chacun porte à la fois l’enfant qu’il a été et l’adulte qu’il est devenu.

Beaucoup de sentiments complexes peuvent alors refaire surface. Des sentiments qui peuvent réactiver les éventuelles souffrances liées à l’enfance. Parmi celles-ci, les rôles attribués à chacun peuvent laisser des traces indélébiles en restant non-résolus. En cas de conflit objectif, par exemple un héritage, ces schémas familiaux empêchent la résolution avec sérénité.

Cependant, certaines stratégies peuvent porter leurs fruits. Pour résoudre vos conflits familiaux, nous vous proposons les recommandations suivantes :

1/ Garder la communication

Lorsque vous souhaitez que la situation puisse être résolue, il est important de rester calme dans une situation de conflit. C’est une situation très délicate qu’il ne faut pas assimiler à une bataille qui doit être remportée à tout prix. Une véritable écoute des autres est nécessaire même s’ils ont un point de vue différent du vôtre. Il faut être ouvert d’esprit et prêt à communiquer efficacement. Le gros challenge est de pratiquer l’écoute active et de manifester la volonté de se comprendre et de se réconcilier.

Lorsque votre interlocuteur ressent que vous êtes réellement intéressé par lui, l’écoute devient encore plus efficace. Revenir sur ses mots en les résumant peut également être utile. Vous verrez par la suite qu’ils traduiront ce que vous cherchez vraiment à faire véhiculer comme information et cela évitera les incompréhensions.

2/ Conflits familiaux : Dialoguer sans critiquer

Pour éviter les malentendus et les dérapages, la maîtrise de soi est un facteur essentiel lors d’un conflit familial. Sans cela, la résolution du conflit sera vaine et la situation aura tendance à se compliquer davantage. En effet, une attitude agressive amène généralement des vagues de contre attaques difficiles à gérer.

En outre, il y a des moments où les conflits ont tendance à stagner ou à aggraver l’incompréhension. Ces situations arrivent la plupart du temps parce que certains oublient (ou refusent) de laisser les autres s’exprimer. Trop occupés à dire ce qu’ils ont à dire, ils minimisent l’importance de laisser les autres parler à leur tour. Des tensions durables s’installent alors, d’où l’importance de laisser chacun s’exprimer librement et sans jugement.

3/ Conflits familiaux : Exprimer son malaise

Conflits familiaux - Exprimer son malaise
Conflits familiaux – Exprimer son malaise

Si par hasard vous avez des reproches à faire, il est nécessaire de savoir comment vous exprimer. En effet, ayez soin de vous exprimer en vous basant sur vos ressentis et non sur les torts des autres. Les expressions comme « tu ne sers à rien » par exemple peuvent être remplacées par « je me sens négligé ». Ces termes permettront de traduire véritablement vos émotions. C’est la meilleure approche pour s’exprimer sans pour autant blesser ou atteindre les autres verbalement. Cette technique favorisera également une meilleure prédisposition à l’écoute.

4/ Conflits familiaux : Positiver dans son attitude

Lorsque vous avez du ressentiment envers quelqu’un, une moindre dispute suffit pour aggraver tout de suite la situation. Par ailleurs, en cas de conflit la majorité des personnes ont tendance à oublier les bons moments vécus ensemble. La meilleure approche serait de se concentrer sur la résolution du conflit sans pour autant revenir sur des problèmes passés qui n’ont aucune corrélation avec le sujet actuel.

5/ Trouver le bon moment

Pour prévenir un conflit, il est aussi important de trouver le bon moment pour aborder certains sujets. En effet, les conflits familiaux peuvent être réduits ou aggravés en fonction du moment. Par ailleurs, il est aussi important de trouver un accord qui arrangerait tout le monde. Une fois que les parties ont exposé leurs points de vue, il est essentiel de parvenir à un compromis. Aussi, n’oubliez pas que les conflits au sein de la famille sont tout à fait naturels. Plutôt que de les entrevoir comme des contraintes ou des obstacles, il faut les voir comme des opportunités de grandir et d’apprendre à mieux coexister en famille.

6/ Organiser un conseil de famille pour régler des conflits familiaux

Il semble souvent impossible de faire face à certains problèmes, mais le premier pas vers la résolution d’un problème est d’accepter qu’il y en
a un. A partir du moment où cela est fait, chacun commence à retrouver son calme. Il est donc nécessaire de réunir tout le monde pour éventuellement définir une stratégie qui aidera à résoudre le problème.

  • Choisir un moment propice où tout le monde sera disponible et prévenir chacun de l’ordre de la réunion de famille. N’oubliez pas de demander à chacun de préparer des suggestions et des idées qui aideront à résoudre le problème.
  • Par contre, les jeunes enfants peuvent être un réel obstacle au bon déroulement d’un conseil de famille. Ainsi, pour éviter toute discorde et si vous comptez aborder des sujets sensibles, il serait intelligent de les installer dans une autre pièce.
  • Ces conseils de famille permettent à chaque membre de la famille de discuter de ses problèmes personnels avant que le ressentiment ne s’accumule. Cela d’autant plus que le fait de discuter constamment avec les membres de sa famille permet de mieux les rapprocher et d’améliorer la complicité.
Gérer les conflits au travail
Gérer les conflits au travail

7/ Conflits familiaux : Se concentrer sur le problème actuel

En cas de discorde, nous avons généralement la mauvaise habitude d’aborder tous les conflits anciens concernant l’autre partie. Il faut avoir la lucidité de faire la part des choses concernant le problème actuel. Concentrez-vous sur le problème qui fait objet de la réunion. Dans le cas contraire, vous risquez de nuire à la résolution du conflit actuel. C’est une mauvaise idée de remettre les fautes passées à l’ordre du jour car cela n’améliorera certainement pas la situation présente.

8/ Demander à chacun d’expliquer clairement ce qu’il veut dire

Communiquer efficacement demande d’être direct si l’on veut résoudre un problème. « Je », « moi » sont les pronoms personnels qu’il faut employer pour être plus clair dans ce qu’on veux. Surtout exprimez clairement ce que vous pensez réellement sans tourner autour du pot. Cependant, n’oubliez pas que le but du conseil de famille est d’apaiser les esprits et de trouver une solution aux problèmes. En utilisant « je », chacun pourra s’exprimer tout en respectant ses interlocuteurs. Ce qui permettra en plus à chacun d’être plus expressif par rapport à ce qu’il ressent et par là de proposer une solution adéquate. Par exemple, « je suis inquiet de voir que nous devenons tous distants et j’aimerais bien qu’on se rapproche les uns les autres » ou encore « j’ai peur lorsque maman se met à crier car cela augmente sa tension ».

Cependant, comme dans toute discorde ou problème relationnel, il est important d’avoir du recul. Cela vous permettra de mieux identifier les freins à une bonne communication. Pour ce faire, vous devez :

Être conscient des différentes réactions possibles

Il est tout à fait logique que différents membres d’une famille aient des réactions différentes par rapport à un même problème. Parfois ce qui empêcherait la résolution de certains conflits serait la manière dont les différents membres de la famille réagiraient. Tenir compte de ces différences est très important pour trouver une solution. Chacun doit faire l’effort d’affronter le problème. Les conflits familiaux poussent parfois certaines personnes à rester sur la défensive ou à se montrer désagréables vis à vis de leur proche. Réaction tout à fait naturelle car les hommes sont tous programmés pour se protéger en cas de danger par la fuite ou le combat.

Ce genre de comportement aura tendance à pousser certaines personnes à fuir toute responsabilité. Certains chercheront des excuses sans cesse ou refuseront d’écouter les arguments des autres tandis que d’autres auront par réflexe le désir de fuir. Elles pourront même tenter d’éviter le conflit à tout prix. Elles pourront ainsi aller jusqu’à nier l’existence d’un problème ou se sentir impuissantes par rapport à la situation. C’est pourquoi certains membres de la famille peuvent faire comme s’ils n’avaient pas remarqué la moindre discorde ou faire comme si ça ne les affectait pas.

Comment sortir des conflits familiaux
Comment sortir des conflits familiaux

Reconnaître ses émotions tout en les maitrisant

Il important d’avoir conscience de ses émotions et de celles des autres. Pendant un conflit, il est plus difficile de contrôler vos émotions et de vous exprimer si vous avez du mal à savoir ce que vous ressentez vraiment

  • Premièrement, il est nécessaire d’identifier vos propres émotions. Prenez du recul et observez vos pensées, votre ressenti physique et ce que vous avez envie de faire. Vous êtes surement entrain de vous dire que vous détestez votre famille ? Vous avez le front serré et vous avez envie de faire du mal : un sentiment fort de ce type peut traduire de la colère ou un profond mépris.
  • Deuxièmement, essayer de contrôler et de calmer vos émotions de façon à résoudre le problème efficacement. Faites une activité qui vous apportera réconfort et vitalité. Par exemple, faire du vélo, de la marche, ou encore regarder un film.

Éviter de porter des accusations fausses

Il est plus intelligent de ne pas accuser quelqu’un qui n’est pas à l’origine du conflit. Vous ne ferez que mettre cette personne sur sa défensive et ruinerez ainsi vos chances d’avoir un échange constructif. C’est le problème que vous devez attaquer, pas la personne. Il est toujours possible de respecter et d’aimer quelqu’un même lorsqu’il n’est pas correct dans son comportement. Cependant, si vous accusez une personne d’être le seul responsable d’un problème, il deviendra difficile de passer à autre chose.

Comment sortir des conflits familiaux : Ma conférence sur la gestion des conflits avec 7 experts

En tant que spécialiste dans la gestion des relations difficiles, praticien d’arts martiaux et initiateur de techniques de gestion corporelle avec la relaxation bio-dynamique, je vous propose de découvrir ma formation qui est le fruit d’un entretien avec 7 autres experts en gestion de conflits (formateurs, coach, thérapeutes, psychologues). Ce programme vous fera découvrir comment faire face aux conflits familiaux et même interpersonnels. Il vous apportera les réponses à vos questions pour comprendre et mieux gérer vos relations.

En définitive, j’espère que cet article vous a été utile pour gérer vos conflits familiaux à bon escient. A présent, je vous recommande cette vidéo pour améliorer vos relations et votre bien-être.

Gérer les conflits au travail
Gérer les conflits au travail
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet article :conflits familiaux comment en sortir

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :