Il n’est pas facile de se sentir bien dans un environnement de stress. Pourtant, bien que la société ait beaucoup évolué au fil du temps de sorte à alléger les tâches quotidiennes, le stress ne cesse de croître. Chaque individu vit un certain degré de stress à son niveau. Ce degré varie en fonction de la sensibilité et de la capacité émotive de chacun à gérer le moment présent et les changements qui peuvent survenir. En effet, la vie nous apporte généralement beaucoup de changements, souvent inattendus. Ce qui peut être source de stress. Il existe cependant des astuces anti-stress pour vaincre cet état et ainsi se sentir bien à nouveau très rapidement. Découvrez dans cet article 5 astuces pour se sentir bien dans un environnement de stress.

Qu’est-ce que le stress ?

Se sentir bien - Quelles sont les causes du stress
Se sentir bien – Quelles sont les causes du stress

Pendant que certaines personnes font une crise de nerf lorsqu’elles doivent attendre en file 5 minutes, d’autres au contraire n’y trouvent aucun inconvénient. Tout comme certaines personnes aiment sauter en parachute tandis que d’autres ont peur de prendre l’avion. De même, certaines personnes ne se remettent jamais de la mort d’un être cher tandis que d’autres y voient le moyen de croître. Comment expliquer cela ?

Il est avant tout question de personnalité, d’attitude et d’expérience de vie. En effet, l’intensité du stress dépend entièrement du message envoyé par le cerveau aux glandes endocrines. Elle dépend donc de la perception que la personne a de la situation en question. Du fait qu’elle la considère comme étant plus ou moins dangereuse, exigeante ou contraignante.

1°) Se sentir bien dans un environnement stressant : Mise en évidence du stress

Ce sont les travaux de l’endocrinologue canadien Hans Selye qui permettront de comprendre les mécanismes biologiques du stress (initialement appelé syndrome général d’adaptation). Il s’agit de l’ensemble des phénomènes qui se produisent dans l’organisme quand celui-ci monopolise ses ressources pour dominer une situation ou la fuir. C’est également Selye qui choisi l’appelation stress (en anglais tension mécanique). Il qualifie le bon stress de « eustress » et le mauvais de « distress ».

Ensuite, le biologiste Français Henri Laborit étudiera ce qui se passe lorsque la personne ne peut ni dominer la situation, ni la fuir. Ce qu’il va appeler l’inhibition de l’action. Il va démontrer que cette incapacité à l’action conduit à des désordres neuro-psycho-immunologiques. D’après Laborit, la fuite est un recentrage de nos objectifs afin de nous en sortir de l’intérieur. L’américain Richard Lazarus quant à lui étudie le stress psychologique et l’efficacité des moyens que les gens mettent en œuvre pour y faire face.

Depuis lors, de nombreuses recherches ont été menées dans différents domaines (immunologie, cancérologie, neuropsychologie, etc) sur les facteurs intervenant dans chacune des phases du stress. Études également faites sur leur impact sur la santé. Cependant, il reste encore énormément à découvrir, notamment sur la relation entre l’esprit et le cerveau (c’est-à-dire entre psychologie et physiologie).

2°) Qu’est-ce que le bon stress ?

Les réactions de stress sont tout à fait normales et même très utiles. Dans de nombreuses circonstances, on parle donc de bon stress. En effet, le stress améliore les performances lors de l’exécution d’une tâche. Il stimule la motivation et permet de mieux juger les éléments de la situation afin de se préparer en conséquence. D’ailleurs, plusieurs sportifs aiment cette excitation et la recherche au moment de compétir.

Pourtant chez d’autres personnes, ce stress est si intense et les effets si durables même dans les situations banales que cela nuit à leur fonctionnement social et professionnel. Chez d’autres encore, le système nerveux tarde à enclencher l’indispensable réaction de détente, même lorsque l’agent de stress n’est plus.

On distingue ainsi deux catégories de personne par rapport au stress : les tolérants et les intolérants. Cependant, il existe aussi une troisième catégorie de personnes accros de l’adrénaline. Ce sont des personnes qui mènent une vie sociale intense et qui courent constamment. Le stress leur permet de se sentir bien vivant. Pourtant à la longue cela est nocif pour leur santé : Ces personnes souffrent fréquemment des maladies cardiovasculaires. Notez toutefois que le stress ne dépend pas de l’intensité de l’action, mais plutôt de celle de la tension. Certaines personnes très actives sont également très détendues, tandis que certaines personnes peu actives sont très tendues.

Le stress se manifeste donc dépendamment de la personnalité de chacun et les solutions varient également en fonction de chacun. Les personnes de tout âge sont susceptibles d’être stressées (enfants et adolescents également).

3°) Stress aigu ou chronique ?

Dès lors que les symptômes provoqués par le stress nuisent momentanément aux occupations normales, on parle de stress aigu. Ce type de stress peut survenir après un événement traumatisant (perte d’un proche, accident, perte financière, etc.) ou dans l’expectative d’un événement déstabilisant. Cependant, ce type de malaises dits « aigus » sont temporaires, mais peuvent se répéter à une certaine fréquence.

Quant au stress chronique, il est permanent. Plusieurs causes expliquent cela :

  • Une personnalité anxieuse est particulièrement sensible aux agents de stress ;
  • Une situation difficile et persistante que la personne ne parvient pas à modifier ou à fuir : emploi ou salaire précaire, harcèlement d’un supérieur, responsabilité d’un parent malade, enfant difficile, relation de couple conflictuelle, etc. ;
  • Des situations stressantes qui se chevauchent dans le temps.

Les personnes victimes de stress chronique n’en sont pas toujours conscients ou pensent qu’il n’existe pas de solution. Il peut leur arriver de souffrir ponctuellement de crises de stress aigu.

4°) Les différentes sources de stress

Se sentir bien - Quelles sont les conséquences du stress
Se sentir bien – Quelles sont les conséquences du stress

Les situations pouvant conduire au stress sont nombreuses et variées. De même, les astuces anti-stress sont également variées. Nous parlerons ici des grands classiques et non des situations particulières. Les effets du stress dans notre environnement peuvent affecter tant notre bien-être physique que psychologique. Pour ce qui concerne les causes de stress, les origines sont généralement relatif à notre environnement au travail, à la maison, etc.

Les grandes causes physiques sont généralement insidieuses et cachées :

  • électromagnétiques, que ce soit pour des basses (via le réseau électrique), ou des hyper-fréquences (communications sans fil)
  • chimiques, via l’alimentation ou l’environnement en tant que tel (revêtements de sol, murs ou plafonds, meubles, etc.)
  • telluriques, incluant dans cette catégorie, outre les réseaux telluriques classiques, les autres failles, eaux souterraines, etc.
  • sonores, bruits en tous genres, pas nécessairement très forts
  • subtiles.

Ces pollutions génèrent un stress physique et psychologique dont on a pas toujours conscience. Il est pourtant important d’en prendre conscience car pour se sentir bien, il faut supprimer la source du stress. Bien souvent, il s’agit juste d’une habitude à modifier. Dans d’autres cas, cela peut être plus compliqué et nécessiter un déménagement.

Le stress physique quant à lui est généralement lié aux pensées que vous entretenez. Dans ce cas également, les causes sont très variées et dépendent d’une personne à une autre. Une situation peut ainsi produire sur les personnes de l’indifférence complète ou au contraire une profonde dépression.

Le plus important est de prendre conscience que vous êtes sous stress et que vous n’allez pas bien. Vous devez donc bien vous connaître afin de savoir quand votre niveau de stress est en train de monter.

Se sentir bien : Comment gérer le stress au quotidien ?

Comment gérer le stress pour se sentir bien
Comment gérer le stress pour se sentir bien

Dans une ère où tout va de plus en plus vite, le stress est très courant. La bonne nouvelle est que c’est possible de se sentir bien quelque soit le niveau de stress présent dans votre environnement. Les astuces suivantes vous permettront de contrôler et de mieux gérer votre stress.

1°) Se sentir bien en situation de stress : respirer

Face à situation de stress, la respiration permet d’éviter de paniquer. Respirez en vous concentrant sur votre respiration et en la contrôlant. Prenez une profonde inspiration (en gonflant le ventre), tenez 5 secondes, ensuite, expirez doucement pendant 5 secondes. Répétez cet exercice pendant 3 à 5 minutes. Pendant l’exercice, fixez vos pensées sur votre respiration en comptant mentalement les secondes.

Il s’agit d’une technique simple qui vous apaise. Par ailleurs, une pratique quotidienne de cet exercice (matin, midi et soir) en plus de vous apaiser, apporte à vos cellules l’oxygène nécessaire à leur fonctionnement.

2°) Astuces anti-stress : Changer de fonctionnement

Cette astuce est très simple et très facile à mettre en place. Vous pouvez par exemple sortir marcher à vive allure. L’idéal c’est de pratiquer cette marche dans la nature afin d’observer et d’admirer le paysage. En général, pratiquer une activité physique comme le yoga ou la natation est également très efficace. Ce faisant, vous réorientez vos pensées et votre réflexion, vous libérant du blocage dans lequel vous étiez. Cette technique est très efficace lorsque vous réfléchissez à un problème sans parvenir à une solution. Généralement après une marche ou une activité physique (ou même pendant), une idée lumineuse peut surgir.

3°) Relativiser une situation pour se sentir bien

Une imagination débordante est généralement source de stress. Parfois, le fait d’anticiper une situation stressante vous fait imaginer tous les scénarios possibles. Face à une situation stressante, identifiez la source de stress et demandez-vous si votre réaction est adaptée.

Relativiser une situation vous permet de ne pas vous laissez submerger par la tâche à faire. Dédramatisez et faites la différence entre un tracas quotidien et un réel problème grave. De cette façon vous serez plus à même d’affronter vos missions quotidiennes.

En revanche, s’il s’agit d’un véritable problème qui affecte votre vie au point de vous empêcher d’accomplir vos rêves, alors trouvez-en une solution. Prenez donc le temps d’analyser le problème et d’y apporter une solution, le cas échéant, demandez de l’aide.

4°) Prendre soin de son sommeil pour se sentir bien

Bien dormir est essentiel pour se sentir bien et prêt à affronter toute situation. Voici quelques idées pour vous permettre d’améliorer votre sommeil en période de stress :

  • Faire attention à son alimentation : Évitez de consommer de la caféine et de la théine avant de vous mettre au lit. Au contraire, préférez des aliments riches en glucides afin de trouver rapidement le sommeil (pain, pâtes, riz, pommes de terres, céréales, etc.).
  • Préparer sa nuit de sommeil : Une heure avant de vous coucher, ôtez tout écran devant vos yeux, détendez-vous et éloignez toute source de bruit. Un peu de lecture, une douche chaude et une bonne température ambiante dans votre chambre vous permettront de dormir plus rapidement.
  • Bien se réveiller : Le réveil doit se passer tout en douceur. Tirez les rideaux quand le réveil sonne et préparez une musique douce pour vous étirer confortablement. Hydratez-vous et prenez un petit déjeuner savoureux.

En cas d’insomnie, faites une courte sieste de 15 à 20 minutes après le repas.

5°) Gérer le stress avec la relaxation bio-dynamique

Se sentir bien avec la relaxation bio-dynamique
Se sentir bien avec la relaxation bio-dynamique

L’assise des vertèbres sacrées et des lombes termine le dos ; lequel est comme d’autres organes ou membres réflexes, (yeux, oreilles, pieds) le reflet de notre vie psychique. Elle enregistre tous les stress, conflits, traduits ensuite par des nœuds musculaires et des tensions. Ces dernières peuvent être transformées par le déroulement lent et fluide du serpent vertébral.

Exercice 1

Allongé(e) sur le dos, ramenez les mains et les genoux sur le ventre. Puis, les doigts des mains enlacés, étirez les paumes des mains et les talons vers le ciel en inspirant. Dans une expiration, ramenez les mains sur le ventre et enlacez les cuisses avec les avant-bras. Puis, dans une phase d’inspiration, étirez les talons et les jambes et remontez le front au niveau des genoux.

Puis, en expirant, relâchez le dos, vertèbre par vertèbre tout en déroulant la colonne vertébrale et en déposant en fin de mouvement la nuque, les pieds et les bras sur le sol.

Cette pratique de relâchement propose dans la phase d’extension et de relâchement, une prise en compte directe des tensions enfouies dans le dos. Elle provoque aussi, dans la phase d’oscillation une évacuation des toxines souvent stockées le long de la colonne vertébrale. Elle permet de diminuer l’activité adrénergique du système sympathique. Cette pratique est une excellente méthode d’élimination du stress et procure une détente remarquable.

Exercice 2

Dans la même attitude, genoux sur le ventre, maintenez les cuisses au moyen des avant-bras. Tout en inspirant, étirez les talons vers le ciel et ramenez le front au niveau des genoux.

Puis, dans une longue expiration, relâchez le bas, du dos ainsi que la colonne vertébral, la nuque sur le sol, tout en relâchant les genoux sur le ventre. Ensuite, ramenez les coudes sur le sol et les mains au niveau des reins.

En appuis sur les coudes, les mains au niveau des reins, inspirez, montez les jambes et le buste verticalement jusqu’à la position chandelle. Dans la phase d’expiration, relâchez les jambes derrière la nuque, puis en ramenant les bras, les genoux sur le ventre, déroulez le dos et les talons que vous laissez glisser sur le sol ainsi que les bras le long du corps.

Pour terminer, dans une grande extension du corps et en inspirant, étirez les paumes des mains et les bras derrière la tête ainsi que le dos, les jambes et les talons, et tout l’axe du corps sur le sol. Enfin, relâcher vos bras, tout votre corps et vos jambes dans l’expiration.

Cette méthode propose une gymnastique approfondie que l’on retrouve dans les pratiques de hatha yoga ou de yoga dynamique. L’approfondissement de ces pratiques apporte une réelle détente et un véritable entretien du corps.

Cette application pratique permet à toutes personnes ayant accumulé des états de stress négatif, de vivre une véritable transformation des sensations corporelles. Elle est une pratique véritablement intéressante pour améliorer votre bien-être lorsqu’elle est réalisée correctement.

Pour aller plus loin, je vous propose de suivre cette vidéo : Stress, états émotionnels et revitalisation webinaire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :